- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Blainville dépose un nouveau plan d’urbanisme

Revitalisation et développement à Blainville

Après avoir traversé un long processus de consultations et de rencontres, le conseil municipal de Blainville a adopté le nouveau plan d’urbanisme. Dans un document de plus de 800 pages, on retrouve l’ensemble des éléments qui vont orienter les actions de développement de la Ville dans les prochaines années.

Piloté par l’ancien directeur du Service de l’urbanisme, Gervais Beaulieu (devenu directeur général adjoint depuis), le défi d’écriture de ce nouveau plan d’urbanisme était de taille. «La Ville a beaucoup évolué. Il fallait revoir le plan d’urbanisme dans l’optique de consolider le territoire et terminer la planification des lots qui restent à développer», de mentionner le directeur général adjoint.

Pour réaliser le plan d’urbanisme, la Ville a organisé cinq consultations en 2006. La première version du document a été réalisée en 2007 et la touche finale a été apportée au cours du printemps 2009. «On retrouve dans le document les nouvelles préoccupations des citoyens et des élus municipaux, dont l’environnement et la revitalisation de certains secteurs», de souligner M. Beaulieu.

Parmi les grandes lignes du plan, on retrouve une préoccupation pour l’axe routier du boulevard du Curé-Labelle. Selon les informations, il semble que la Ville ait l’intention de développer cette artère, de six kilomètres, en y introduisant des secteurs avec une forte densité commerciale, accompagné d’insertions résidentielles sous forme de condominium. De plus, le secteur de la gare sera également revitalisé en y accordant une importance pour le développement d’une zone commerciale. «On va également ramener l’affichage sur le boulevard de la Seigneurie», d’expliquer le directeur général adjoint.

Autre secteur en développement, la nouvelle sortie 28 sur l’autoroute 15 sera accompagnée d’une zone commerciale axée sur les commerces de proximité. La zone industrielle connaîtra également une croissance près de l’autoroute 15. «Le plan prévoit l’extension de la zone industrielle près de la rue Omer-DeSerres», de souligner l’ancien responsable de l’urbanisme à la Ville. Au chapitre de l’environnement, la Ville prévoit une bonification dans son réseau de pistes cyclables et dans la mise en valeur de ses espaces verts.

Pour réaliser le nouveau plan d’urbanisme, la Ville a opté pour une approche multidisciplinaire. Ceci a eu pour effet de répondre plus adéquatement au besoin des citoyens. «Le nouveau plan est plus complet que la version précédente», d’estimer M. Beaulieu, souhaitant que le plan soit valide pour une période de cinq à 10 ans.

En plus du plan d’urbanisme, la Ville a adopté le document en lien avec la révision des tarifs pour l’ensemble des permis et règlements applicables pour la construction et la rénovation de maisons. «Il était important de revoir nos tarifs et règlements pour les adapter à la situation actuelle», de confier M. Beaulieu.

Au niveau des changements, un permis de rénovation devra être obtenu pour des travaux de 2 000 $ et plus, une autorisation devra être demandée pour la démolition de bâtiment, et plus de souplesse sera accordée pour les aires de stationnement. «Nous avons également standardisé la grille d’affichage pour les commerces», de souligner M. Beaulieu.

Pour plus de détails sur les différents points du nouveau plan d’urbanisme, vous pouvez communiquer avec le Service d’urbanisme de la Ville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top