- PUBLICITÉ -

(Photo Facebook)

Soutenir l’économie locale: une priorité pour Sainte-Anne-des-Plaines

L’année 2020 a été plus que difficile pour les commerçants de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines, toutefois le conseil municipal et le Service de l’urbanisme et du développement économique ont tout mis en oeuvre pour les soutenir.

Dès le début de l’année, le Regroupement des gens d’affaires de Sainte-Anne-des-Plaines (RGASADP) a mis en place une plateforme web pour promouvoir les commerçants, une initiative qui a été conçue en partenariat avec la Ville et, également soutenue financièrement. La plateforme « J’achète SADP » est disponible ici : https://www.rgasadp.com/jachete-sadp/vos-commerces-locaux/.

Des mesures d’exception à la règle portant sur les présentoirs extérieurs pour l’été 2020 ont été assouplies, permettant ainsi aux commerçants de profiter davantage d’espace extérieur pour étaler leurs produits et ainsi faciliter le respect des directives de distanciation sociale.

Le coût des permis de construction pour l’installation de terrasses saisonnières pour les restaurateurs a été aboli pour l’été 2020, un allégement fiscal de 250 $ pour les commerçants souhaitant se prévaloir de ce type d’installation.

Un programme d’aide financière pour la revitalisation du centre-ville a été mis sur pied, offrant ainsi un soutien financier aux commerces pour la rénovation des façades et des murs latéraux de certains bâtiments commerciaux, mixtes et même résidentiels, situés dans le centre-ville. Une subvention a aussi été mise sur pied afin de financer une partie des coûts pour la production de l’affichage commercial dans le secteur agricole et aussi dans le centre-ville (vieux Ste-Anne).

Et finalement, la campagne « On ❤️ local » a permis aux citoyens de gagner plus de 3000 $ en cartes-cadeaux chez nos commerçants locaux, en plus de mettre de l’avant le portrait de plus d’une 40aine d’entreprises sélectionnées comme étant des « chouchous » des citoyens. Le rayonnement de ces entreprises locales a permis d’augmenter l’achalandage et de favoriser l’engagement des Anneplainois envers leurs commerçants.

«Ces mesures ont été élaborées en contexte d’urgence pour soutenir notre économie locale et nos valeureux commerçants en période de crise, et la Ville s’engage à être présente pour la suite des choses, et surtout lors de la nécessaire opération de relance économique qui viendra après la pandémie. Nos commerçants font battre le coeur de notre centre-ville et la mission de la Ville est certainement d’aider à faire battre aussi le coeur de nos vaillants commerçants, agriculteurs et professionnels oeuvrant sur le territoire», a souligné Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top