- PUBLICITÉ -

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

30 M$ afin de propulser le tourisme de demain

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a récemment dévoilé le Plan d’action pour un tourisme responsable et durable, qui vise à renforcer la position du Québec comme l’un des chefs de file mondiaux des destinations touristiques dont les actions sont axées sur le développement durable.

Doté d’une enveloppe de 30 millions de dollars, ce plan d’action vient stimuler et soutenir l’adoption de pratiques novatrices et durables par les entreprises et les autres intervenants clés du secteur touristique. L’objectif: accélérer la transition vers un tourisme plus vert, plus résilient et plus près des gens et des communautés.

Il s’articule autour de cinq axes d’intervention, soit soutenir la transition vers une économie circulaire (6 millions de dollars), favoriser les moyens de transport durable (7,5 millions de dollars), développer le tourisme de nature et d’aventure dans une approche d’écotourisme (1,5 million de dollars), promouvoir un tourisme bénéfique pour les individus et respectueux des communautés (7 millions de dollars) et accompagner les entreprises dans l’adaptation et l’innovation face aux changements climatiques (8 millions de dollars).

Plus qu’une simple tendance, le tourisme responsable et durable représente le tourisme de l’avenir à l’échelle planétaire. Grâce à ce plan, le Québec s’engage à trouver des solutions concrètes aux enjeux environnementaux, à s’assurer que les populations locales bénéficient des retombées favorables du tourisme et à répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus soucieuse de l’environnement et à la recherche d’expériences touristiques authentiques.

«Grâce à ses richesses naturelles, à ses communautés engagées et à son expertise, le Québec a tout ce qu’il faut pour devenir une grande destination privilégiant le tourisme responsable et durable. Afin de faire face aux effets des changements climatiques sur l’industrie touristique et de répondre aux besoins d’une clientèle désireuse de vivre des expériences plus humaines tout en minimisant son empreinte écologique, nous devons poser des gestes significatifs dès maintenant. La crise sanitaire que nous vivons fait mal à notre industrie, mais elle peut servir de tremplin vers une relance touristique qui tient davantage compte de l’environnement et des communautés. En plus de favoriser la pérennité et la compétitivité de notre destination, le tourisme responsable et durable sera bénéfique pour tous les Québécois. Ce plan d’action donne les moyens aux entreprises et aux communautés d’accélérer le virage vers le tourisme de demain, et je suis convaincue qu’elles adhèreront au mouvement», a souligné Mme Proulx.

L’aide financière, qui totalise 30 millions de dollars, s’échelonnera jusqu’en 2025.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top