- PUBLICITÉ -
Vivre la musique, toute une histoire

Plusieurs personnes ont assisté au lancement de ce 10e Souper-concert, notamment Élie Fallu, président d'honneur, Nathalie Lévesque, présidente de la Fondation, Christian Depot, vice-président, Paule Fortier, présidente de la CSSMI, Nathalie Denneny, directrice de la PST, et Max-René Marescot, directeur adjoint de la 3e secondaire et responsable du programme de la FMI.

Vivre la musique, toute une histoire

Souper-concert de la Fondation du Triolet

La Fondation du Triolet vient d'annoncer la tenue de la dixième édition de son Souper-concert, au profit de la Formation musicale intensive (FMI) de la polyvalente Sainte-Thérèse (PST).

Rappelons que dans ce programme d’études, les jeunes font l’apprentissage intensif de la musique tout en effectuant leurs études secondaires. La musique devient pour eux, souligne-t-on, une motivation et donne un sens tangible et immédiat à leur passage sur les bancs d’école.

Cette année, Élie Fallu assurera la présidence d’honneur de l’évènement dont le thème sera Vivre la musique, toute une histoire. La soirée se déroulera le vendredi 20 avril 2012, à compter de 18 h, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville.

La présidente de la Fondation, Nathalie Lévesque, a aussi profité du moment pour lancer un appel à la communauté des gens d’affaires afin qu’ils appuient cette activité de financement qui se veut l’évènement phare de la Fondation depuis maintenant dix ans.

«Lors de l’embauche, au-delà des compétences spécifiques à un domaine, les entreprises recherchent des compétences complémentaires, tels l’habileté à travailler en équipe, le sens de l’organisation, la gestion du temps et, bien entendu, le sens de l’engagement. Ce qui est extraordinaire, c’est que par l’apprentissage de la musique et la rigueur du programme, la FMI permet aux jeunes de développer ces compétences tant recherchées», a-t-elle fait valoir.

Poursuivant, Mme Lévesque a aussi fait valoir que le maintien d’un tel programme, dans une institution d’enseignement public, se révèle financièrement exigeant. D’autant que les besoins de remplacement ou d’acquisition d’instruments de musique deviennent une réelle priorité pour le maintien de la qualité du programme.

«Cet évènement est l’occasion pour toute la société de soutenir l’activité de formation en donnant l’occasion aux jeunes de s’exprimer en public. C’est aussi une excellente façon d’appuyer la formation en ajoutant quelques fonds qui permettent à l’école d’enrichir son répertoire instrumental», a pour sa part souligné le président d’honneur, M. Fallu.

Nouvel aménagement depuis 2010

Également présente, la présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, Paule Fortier, a quant à elle rappelé le grand nombre d’élèves qui ont complété avec succès le programme de la FMI au fil des années. «Nous croyons tellement à ce programme de formation que nous n’avons pas hésité à investir deux millions de dollars pour l’aménagement des locaux de la musique et des arts, en 2010», a-t-elle pointé.

Rappelons que le programme de la FMI de la polyvalente Sainte-Thérèse est offert aux élèves de tout le territoire de la CSSMI, depuis 25 ans. Il est ainsi possible pour les élèves du primaire de poursuivre ou d’accéder à une formation musicale au niveau secondaire.

Les billets pour le Souper-concert, au coût de 125 $ chacun, sont présentement en vente. Pour réserver votre place ou pour toute information, communiquez avec la Fondation au 450-323-6213 ou par courriel à l’adresse suivante: fondationdutriolet@hotmail.com.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top