- PUBLICITÉ -

Sharon Azrieli

Hugo Laporte
Jean-Philippe Sylvestre

Une 12e édition adaptée

FestivalOpéra des Grandes Laurentides

Ce fut sans doute l’un des premiers événements culturels à subir le couperet pandémique, l’an dernier, le FestivalOpéra des grandes Laurentides était quand même parvenu à tenir un micro-événement, tout comme il annonce une 12e édition adaptée, dont les contours sont pratiquement définis.

On se souviendra que la directrice et fondatrice de ce festival dédié à l’art lyrique, Leila Marie Chalfoun, avait fini par proposer trois récitals-barbecue qui s’étaient tenus dans l’intimité de son jardin et devant un public très restreint, il n’empêche que la formule avait eu le mérite de faire en sorte que la flamme ne s’éteigne pas complètement, si bien que la chose se répètera, cette année, a-t-on confirmé. Reste à savoir quand et où, ce dont on promet de vous informer dès que possible.

Un concert, deux virtuoses

Ce qui est déjà coulé dans le béton, cependant, ce sont ces deux événements tenus devant public, dans le respect des mesures sanitaires dictées par la Santé publique, une formule qu’on n’a pas encore fini d’utiliser, semble-t-il, alors que la vaccination se poursuit et que plane la menace d’une quatrième vague.

N’empêche, faisons comme si tout allait pour le mieux et jetons un coup d’œil sur la proposition du samedi 26 juin, alors que les amateurs sont conviés au Centre d’art La petite église, dans le cadre d’un événement appelé Récital Prodiges, qui mettra en vedette le baryton Hugo Laporte, figure de proue de cet événement estival auquel il est demeuré fidèle. Accompagné au piano par Giancarlo Scalia, M. Laporte interprétera de grands airs populaires, tels le Figaro du Barbier de Séville, de Rossini, et L’air du Toréador, issu de l’opéra Carmen, de Bizet.

L’autre partie de ce récital appartiendra au pianiste Jean-Philippe Sylvestre, récipiendaire de nombreux prix, lui que le chef Yannick Nézet-Séguin décrit comme un «véritable poète du piano». M. Sylvestre jouera notamment la Sonate au clair de lune, de Beethoven, et la célèbre Révolutionnaire de Frédéric Chopin.

Les Jeunes Ambassadeurs lyriques

Depuis la naissance du FestivalOpéra, ce concert récurrent illustre bien le mandat d’un évènement qui se fait le devoir d’élargir l’auditoire de l’art lyrique, en même temps qu’il donne à de jeunes interprètes la chance de se faire entendre dans un environnement de qualité.

Il s’agira encore d’un concert extérieur offert gratuitement, sur la Promenade Paul Sauvé, à Saint-Eustache, alors que la relève brillera à nouveau, dans un concert réunissant quelques lauréats de l’événement Les Jeunes Ambassadeurs lyriques, qui partageront la scène avec la soprano falcon Sharon Azrieli. On y entendra la soprano Suzanne Taffot, la mezzo Marie-Andrée Mathieu, le ténor Louis-Charles Gagnon et le baryton Hugo Laporte, accompagnés au piano par Michel-Alexandre Broekaert .

Information : [www.festivaloperasteustache.com]. Billetterie : Centre d’art La petite église, 450 974-ARTS (2787) ; Ticketpro : [https://secure.ticketpro.ca/?lang=fr&aff=VSE#achat_LPE26FS21].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top