- PUBLICITÉ -

Ginette Lévesque propose un recueil de poésie intitulé Juste la vie qui va. Une portion de 5 $ par livre vendu sera versée à la Fondation CHU de Québec. Photo Claude Desjardins

Un recueil pour honorer la vie

Ginette Lévesque

L’auteure philanthropique Ginette Lévesque lance un quatrième ouvrage intitulé Juste la vie qui va. Cette fois, l’auteure épouse le genre poétique et rend hommage à la vie, en mémoire de son amie France Paquette décédée en 2017, d’une leucémie aiguë.

Le livre fait tout juste 70 pages et l’on y retrouve de courts poèmes que Ginette Lévesque a écrits tout récemment, de même que des vers qu’elle conservait dans ses cahiers depuis les années 1980. Les sections du recueil sont clairement identifiées (La vie qui va; Réminiscences; Soutenable légèreté, Écoute et observe; Haïkus; Clair obscur; Fantaisie), et la lecture se trouve ponctuée de pensées que Ginette Lévesque emprunte à divers auteurs.

Des sous pour la Fondation CHU de Québec

Le mandat philanthropique de la démarche littéraire de cette auteure blainvilloise s’est défini en 2011, avec la parution d’un premier recueil de proses intitulé Petit pot de biscuits, dont une partie des profits tirés de la vente avait été versée au Fonds Espoir Joanna Comtois-Fondation CHU Sainte-Justine. Par la suite, les tomes 2 et 3 avaient profité à l’Association pulmonaire du Québec et à la Fondation du Dr Julien-Garage à musique.

Cette fois, à la demande de son amie décédée, Ginette Lévesque versera à la Fondation CHU de Québec, 5 $ pour chaque livre vendu. L’auteure souligne également qu’en recevant un don de moelle osseuse de la part de son frère, ainsi que de nombreuses transfusions de sang, France Paquette avait pu prolonger sa vie. La chose est mentionnée pour nous rappeler l’importance de participer aux collectes de sang organisées par Héma-Québec.

Lancement

Quant au livre de Ginette Lévesque, vous pouvez vous le procurer, au coût de 15 $, en communiquant directement avec elle, à levesqueginette@hotmail.com. À noter que l’ouvrage fera l’objet d’un lancement, le dimanche 23 septembre, à la Librairie Carcajou de la Place Rosemère. Enfin, l’auteure sera présente au Salon du livre de Blainville, qui se tiendra les 29 et 30 septembre, à la bibliothèque Paul-Mercier, dans le cadre des Journées de la culture.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top