- PUBLICITÉ -
Un petit Juste pour rire

Neev Bensimhon anime les Jeudis Juste pour rire

Un petit Juste pour rire

La salle était comble pour la dernière soirée des Jeudis Juste pour rire de notre diffuseur régional (Odyscène), mais on ne peut pas dire que l’offre était à la hauteur des attentes.

Ces soirées sont toujours animées en blagues et en musique par Neev Bensimhon et, selon la formule éprouvée, trois humoristes de la relève se relayent, dont une tête d’affiche en conclusion.

Mais, soyons honnête, il n’y a jamais eu de véritable tête d’affiche ni d’humoriste reconnu qui soit venu casser du matériel à l’église Sacré-Cœur et la dernière soirée confirmait le caractère plutôt semi-professionnel de ces trios servis avec bière, puisque c’est en formule cabaret.

Nous n’avons entendu que le prénom du premier humoriste de la soirée, Simon. Non, il ne s’agit pas de Simon Leblanc, mais d’un comique qui risque d’avoir de la difficulté à se faire connaître. Le jeune homme n’a aucun personnage de scène; peut‑être est‑il un scripteur intéressant, mais dans son cas tout reste à faire.

Sexologue devenue humoriste, Mélanie Couture y allait de son franc-parler sur les choses de la vie, dans un numéro qui marche bien, avec quelques trouvailles notamment sur les bikinis. L’humoriste a de la présence et quelques numéros s’avèrent bien construits, mais on est encore loin du spectacle soliste.

Eddy King devait être cette tête d’affiche, son nom étant connu, mais on avait l’impression que le nouveau papa était un peu fatigué et en panne d’énergie. L’humoriste a présenté un court numéro fort sympathique, mais dont on cherchait les punchs.

Qui seront les deux humoristes de la relève que présentera Neev Bensimhon, les 6 et 20 mars prochain, et y aura‑t‑il une véritable tête d’affiche?

Soyons magnanime, il n’en coûte tout de même que 15 $ pour assister à ces soirées cabaret Juste pour rire qui souvent produisent de beaux moments avec une foule curieuse de ce qui s’en vient, même si parfois ça ne vient pas toujours.

On clôturera la série avec deux représentations, les 3 et 17 avril, dont les humoristes seront bien évidemment connus le soir même.

Vous pouvez réserver vos places, puisque c’est devenu très populaire, en passant via le site d’Odyscène qui diffuse les soirées Juste pour rire dans la salle sise à l’angle du boulevard Labelle et de la rue Blainville, à Sainte‑Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top