- PUBLICITÉ -
Un grand succès malgré la pluie

(Photo Michel Chartrand)

Un grand succès malgré la pluie

Cérémonie d’ouverture

Dame Nature a carrément refusé de coopérer, alors que de fortes pluies se sont abattues sur la région des Laurentides, vendredi, journée de l’ouverture officielle de la 44e Finale provinciale des Jeux du Québec. Rien ne s’est donc déroulé comme prévu.

Vraiment rien? Pas tout à fait, car, aux dires de tous les observateurs interrogés, la cérémonie d’ouverture fut une grande réussite sur toute la ligne même si elle a finalement dû être présentée à l’intérieur du Manège du Parc équestre de Blainville, dont l’enceinte n’était malheureusement pas ouverte à tous, faute d’espace.

La décision de ne pas tenir l’événement à l’extérieur tel que prévu n’aura donc eu que des répercussions négatives pour les consommateurs du bracelet à 5 $, objet qui devait normalement leur permettre de prendre part directement aux festivités seulement si la température était clémente. Dommage pour eux, mais l’idée de base d’une telle manifestation est de plaire aux jeunes. Or, ils ne sont pas restés sur leur appétit. Juste de voir leurs petits yeux pétiller suffisait pour se convaincre…
«Se virer sur un dix cennes»

Présenté sous une thématique de cirque, le spectacle s’est déroulé sans anicroche, malgré le fait que tout a dû être repensé moins de 36 heures plus tôt. «Sincèrement, c’est tout un travail qu’on a fait depuis hier (jeudi) matin. Il a vraiment fallu se virer sur un dix cennes, car tout a dû être recoordonné. Les bénévoles, l’équipe de techniciens, les artistes (et bien d’autres) ont accompli un travail phénoménal. Nous n’avons eu que trois heures trente pour les répétitions, c’est incroyable», soutenait le producteur du spectacle, Martin Lavoie, seulement quelques minutes après que celui-ci se soit terminé.

Le maître de piste, interprété par le comédien Luc Bourgeois, les membres du cirque Éloize, la percussionniste Mélissa Lavergne et les chanteuses Marie-Mai et Madame Moustache se sont donc succédé sur la scène et ont démontré pourquoi ils sont des professionnels du show-biz. Les dizaines et dizaines de braves détenteurs du fameux bracelet qui se sont malgré tout présentés sur le site du Parc équestre ont quand même eu un prix consolation de taille: ils ont pu voir Gaétan Boucher allumer la vasque des Jeux… de leurs propres yeux.

Tout juste avant que le célèbre président d’honneur de l’événement effectue ce geste symbolique, le flambeau a été porté, dans l’ordre, par Aleksandra Wozniak, Donald Audette, Sylvie Fréchette et Sylvie Bernier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top