- PUBLICITÉ -
Théâtromanie 2014 au Tandem «Ça s’appelle: jouer!» — Marie-Claude St-Laurent

Le véritable premier spectacle de La Théâtromanie demeure toujours son annonce officielle.

Théâtromanie 2014 au Tandem «Ça s’appelle: jouer!» — Marie-Claude St-Laurent

Il y a sans doute une chose qu’on vous avait cachée, jusqu’ici, à propos de La Théâtromanie, cet évènement annuel ralliant une école entière autour d’un projet commun qui engage tous les élèves et leurs enseignants dans la production d’œuvres théâtrales présentées à leurs parents et amis durant tout le mois d’avril.

En fait, chaque fois, on omet pratiquement de vous dire que le véritable premier spectacle de La Théâtromanie survient lors de son annonce officielle, quand les élèves de Benoit Corriveau (titulaire du groupe 501) proposent une présentation animée de la programmation à leurs 240 camarades entassés dans le gymnase de l’école Le Tandem, à Sainte-Thérèse.

Cette fois, c’est à un gala bien rigolo que nous étions conviés, alors que des animateurs distribuaient des «prix de prédiction de performance», tous remportés, évidemment, par les artisans des sept productions qui tiendront l’affiche de La Théâtromanie 2014. Comme toujours, ces mêmes animateurs en profitaient pour livrer, en apéritif, des extraits des spectacles ainsi couronnés.

Remarquez, on avait bien pris soin d’adapter les catégories au contenu même de ces spectacles (Le spectacle cherchant le plus son personnage principal parce qu’il s’est sauvé on ne sait où, par exemple, ou encore le prix de La madame pas fine qui fait passer un mauvais quart d’heure à des enfants dans un orphelinat), ce qui a tout de même permis de ravir quelques statuettes au Cirque du Soleil et à Gregory Charles, entre autres pointures pas pires.

L’exercice prévoit toujours, par ailleurs, le mot très enthousiaste de la directrice de l’école, Marie-Claude Garand, qui reconnaît à ses élèves un pouvoir de régulation des saisons, et ce, peu importe le temps qu’il fait: «Vous êtes mon soleil et mon énergie. La Théâtromanie, c’est notre printemps à nous», leur a-t-elle dit en saluant les efforts et le courage dont ils font preuve chaque année, pour l’amour du théâtre. «Avril, c’est mon plus beau mois, parce que mes élèves sont en performance sur la scène. Merci de donner votre maximum. Je suis fière de vous», a-t-elle ajouté.

Marie-Claude St-Laurent, présidente d’honneur

On en sera à une 17e Théâtromanie, au Tandem, et chaque fois, la chose trouve écho auprès de la colonie artistique du Québec puisqu’un acteur ou une actrice professionnel(le) en accepte toujours la présidence d’honneur.

Pour faire une surprise aux élèves, on garde le secret jusqu’à la toute dernière minute et c’est avec un bonheur manifeste qu’ils ont accueilli Marie-Claude St-Laurent, laquelle tient notamment le rôle de Magali dans la série jeunesse VRAK la vie, diffusée à VRAK tv.

Celle-ci leur a parlé de sa passion du théâtre qui lui donne chaque fois, dit-elle, le sentiment de faire partie d’une famille. «Et je suis privilégié d’être avec vous, parce qu’elle est vraiment grande, votre famille», a-t-elle dit.

La comédienne leur a aussi parlé des valeurs qu’on apprend à cultiver dans l’exercice théâtral, un art collectif qui nous amène à travailler ensemble, à investir du temps et de la créativité, sans juger les autres et en faisant des compromis. Un exercice qui n’exclut pas le plaisir, par ailleurs. «Amusez-vous, parce que ça s’appelle: jouer!», leur a-t-elle fortement suggéré en leur servant le mot de Cambronne.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top