- PUBLICITÉ -
Suzie Arioli et Jordan Officer

(Photo Yves Déry)

Suzie Arioli et Jordan Officer

Musique

Il semble que la popularité s’ajoute au succès d’estime, puisque la chanteuse jazz Suzie Arioli faisait salle comble à l’église Sacré-Coeur, samedi dernier, pour présenter son tout nouveau disque intitulé Nights Lights.

Elle était bien évidemment accompagnée de son guitariste et producteur Jordan Officer, lequel s’exécutait sur une guitare électroacoustique conférant une atmosphère encore plus feutrée à un spectacle tout en nuances. Le contrebassiste Bill Gossage faisait un trio du couple musicien, alors que la chanteuse assume les percussions, avec des balais sur un tambourin.

Il s’agit donc de musiques que l’on dit pré-bebop, alors que l’on repique les grands titres qui passent de Blue skies à Beyond the sea. La voix est doucereuse et la guitare tout en subtilité, toutes les deux empreintes d’une grande maîtrise.

Le seul bémol réside dans l’aspect statique du spectacle qui n’ajoute rien au disque, alors que chacun semble jouer sa partition en vase clos. La chanteuse y va de quelques commentaires sympathiques, dans un français approximatif, mais sans facture scénique.

Madame Moustache et Caracol
À venir, dans la petite salle du 45, boulevard Labelle, à Sainte-Thérèse, la joyeuse bande de Madame Moustache, avec la comédienne Geneviève Néron qui viendra livrer son western urbain, le 20 mars, alors que Carole Facal, alias Caracol, viendra défendre ses chansons de l’Arbre aux parfums, le 3 avril, avec Dany Placard en première partie.

On se renseigne sur le site [www.theatrelg.com], comme au téléphone, en composant le 450-434-4006.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top