- PUBLICITÉ -
Studio de la relève: un hommage musical à la persévérance

Les cinq filles de FBN interprètent Come on, créée à partir d’un texte sur la persévérance d’une élève de la PDM.

Studio de la relève: un hommage musical à la persévérance

Les cinq jeunes stagiaires du Studio de la relève ont organisé, le 17 février dernier, le spectacle La musique rend hommage à la persévérance qui mettait en vedette deux groupes du studio, Perfect Sideline et FBN avec, en deuxième partie, Third Place.

Jessica Renaud, l’une des participantes du projet Des décrocheurs s’impliquent pour contrer le décrochage, a eu l’idée, il y a quelques mois, de faire ce spectacle. «Je voulais faire connaître à plus de monde ce que fait le Studio de la relève pour les jeunes et sensibiliser la communauté au phénomène du décrochage grâce à un spectacle musical gratuit pour les jeunes», peut-on lire dans le communiqué.

Plusieurs entreprises et organisations ont acheté des billets qui ont été redistribués gratuitement. C’est environ une centaine de jeunes et moins jeunes qui se sont présentés à l’Externat Sacré-Cœur.

La présidence d’honneur était assurée par Persévérons ensemble, représenté par Francis Charron. «On a eu des embûches, on n’a pas lâché, on a travaillé fort», a souligné l’initiatrice du projet, Jessica Renaud.

Le premier groupe à se produire a été FBN, cinq filles de 16 et 17 ans qui sont passées par le Studio de la relève. Si, au départ, elles connaissaient peu leurs instruments, on peut dire qu’elles ont réellement progressé.

FBN laisse transparaître une certaine assurance sur scène alliée à la très belle voix de la chanteuse, Émie Leclerc. Elles ont interprété trois chansons, dont une sur la persévérance, Come on, qui provient d’un texte d’une élève de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM).

Perfect Sideline est aussi passé par le Studio. «Le Studio nous permet d’avoir un local de pratique et ses dirigeants nous poussent, en tant que groupe, à avoir le même objectif. On se promène grâce à eux», ont exprimé les membres en entrevue. Le groupe de pop-rock a été le deuxième à prendre place sur scène.

Plusieurs personnes se sont déplacées pour venir les entendre. Certaines admiratrices ont fait entendre leur enthousiasme pendant que le groupe a interprété une dizaine de pièces, la plupart de sa composition.

Le groupe en tête d’affiche Third Place est monté sur scène avec une bonne énergie, malgré la foule réduite. Les quatre musiciens ont présenté plus d’une heure de musique pop-rock, flirtant parfois avec le punk, provenant de leur premier album.

Le chanteur, Nicolas «Nick» Mayer, était en grande forme et sautait partout sur la scène. Il s’est aussi fait plaisir en échangeant souvent avec son guitariste et le public dans cette prestation intime. «On est heureux d’être ici ce soir pour la persévérance. Nous, sans ça, on ne serait pas ici», a déclaré Nick au public.

«Notre énergie est positive, on veut mettre de la joie pour aider les gens à atteindre leurs rêves. Aujourd’hui, le thème de la persévérance, c’est vraiment en lien avec ce qu’on fait tous les jours» s’est exprimé en entrevue le guitariste du groupe, Francis «Frank» Rainville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top