- PUBLICITÉ -
Soirée endiablée sur la Place du Village

(Photo Pierre Latour)

Soirée endiablée sur la Place du Village

Musique

Le soleil a enfin daigné se montrer le mardi 11 août sur la Place du Village! Et sa présence exceptionnelle dans le cadre de cette série de spectacles en plein air seyait parfaitement à la soirée incroyablement festive que proposait alors la formation L’air du Rock’n Roll.

Cinq chanteurs et chanteuses, de même que quatre musiciens étaient là pour faire revivre l’ambiance musicale et les plus grands succès des années 1950 et 1960 dans une revue des plus enlevantes.

Le concert démarre sur les chapeaux de roues alors que les artistes envahissent la scène, les crinolines des filles virevoltant, les cheveux des gars soigneusement gominés. Sans préambule, ils attaquent Rock Around the Clock de Bill Haley and the Comets, qu’ils enchaînent sans plus tarder avec Great Balls of Fire de Jerry Lee Lewis et Johhny B. Goode de Chuck Berry avec une énergie contagieuse. Immédiatement, les pieds et les mains des spectateurs s’agitent au rythme de ces pièces connues de tous. Les applaudissements fusent de partout, chaleureux, au terme de ce numéro d’ouverture promettant une soirée endiablée. Le public déjà conquis joue volontiers le jeu pour recréer la folie Elvis Presley pour le numéro suivant, au cours duquel les femmes sont invitées à pousser les cris les plus puissants possible afin d’accueillir celui-ci sur scène. S’en donnant à cœur joie, cet Elvis en veston nous offre Blue Suede Shoes, Don’t Be Cruel, Hound Dog et autres, Jailhouse Rock avec force déhanchements, les filles du groupe en pâmoison devant ce King qui leur chante aussi la pomme avec Love Me Tender.

La Belle Province n’est pas en reste dans cette revue musicale, puisque la formation emprunte au paysage musical québécois les plus grands succès de l’époque: des Trois petits coups de Johnny Farago au Flip flop Fly de Paolo Noël, en passant par Ça va je t’aime de Michèle Richard et Fume Fume Fume des Excentriques, les interprètes s’amusent toujours aussi ferme et le public également. Buddy Holly (Oh Boy), Roy Orbison (Only the Lonely) et The Platters (Smoke Gets in Your Eyes) font partie des artistes légendaires auxquels le groupe rend hommage avec un enthousiasme et un dynamisme qui ne dérougissent jamais. Leur bonne humeur est communicative et leur lien avec le public est chaleureux, si bien que le parterre se transforme peu à peu en piste de danse où l’on ne se fait pas prier pour danser le yaya, le twist ou encore le bunny hop. Un passage obligé vers la comédie musicale Grease ravit le public, alors que les membres du groupe incarnent Sandy et Danny dans un savoureux medley. Puis, après une I Can’t Help Falling in Love With You pleine d’intensité, le public bondit spontanément sur ses pieds pour saluer la prestation de L’Air du Rock’n Roll, qui ne se laisse d’ailleurs pas désirer et revient sur scène pour offrir au public une Footloose endiablée. C’est donc avec le sourire aux lèvres et le rythme irrésistible du rock’n roll dans les pieds que l’on quitte la Place du Village, au terme de cette soirée où le plaisir était visiblement à l’honneur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top