- PUBLICITÉ -
– Sébastien Gauthier, président d’honneur

Le président d’honneur de La Théâtromanie, Sébastien Gauthier, en compagnie de quelques comédiens et comédiennes des groupes 601 et 602, qui animaient la conférence de presse. On reconnaît (assis) Gabriel Léonard, Zachary Courchesne, Mélodie Robert, Mouna Ramich, Jeanne Bergeron, (debout) Émy De Rive Lortie, Renaud Bergeron, Jacob Castro, Maïté Plouffe, Anthony Mejia Murillo et Maya Zarazua-Soto. (Photo Claude Desjardins)

Sébastien Gauthier est venu rencontrer les élèves de l’école Le Tandem, dans le cadre de La Théâtromanie 2018. (Photo Claude Desjardins)

«La Théâtromanie, ça m’inspire!» – Sébastien Gauthier, président d’honneur

Une 21e édition à l’école Le Tandem

Elle annonce habituellement le printemps avec un peu plus de conviction, on a peine à croire qu’elle se formalisera de cet éternuement hivernal qui a fait tomber une bonne épaisseur de neige sur la conférence de presse du mercredi 14 mars. Jouons les météorologues et n’ayons pas peur de prédire que la Théâtromanie fera fondre tout ça en un rien de temps.

C’est qu’elle a survécu à toutes les tempêtes, si bien qu’elle se déroulera pour une 21e année d’affilée, du 20 mars au 11 avril, à l’école Le Tandem à Sainte-Thérèse.

Sept spectacles, 14 représentations

Si vous ne connaissiez pas déjà la formule, c’est que vous débarquez tout juste de votre vaisseau spatial, ce qui nous donnera une occasion supplémentaire de vous présenter cet événement consacré au théâtre et qui rallie chaque année les 260 élèves de cette école primaire (du préscolaire à la 6e année), lesquels deviennent automatiquement des acteurs qui se produisent dans des spectacles mis en scènes par leurs titulaires.

Le personnel non enseignant, la direction, les parents, tout le monde apporte sa contribution bénévole, de telle sorte que l’on voit se construire une scène sur laquelle s’élèveront des décors, s’animeront des personnages qui auront chacun une partie de leur histoire à raconter.

On visitera encore des univers pour le moins hétéroclites, des pièces empruntées à des auteurs établis, ou encore, des adaptations de celles-ci, tout comme on répondra (et c’est pratiquement devenu la norme) à l’appel de la muse pour se risquer soi-même au jeu de l’écriture.

Le monde des téléréalités, l’histoire comme la préhistoire, les Amérindiens, la famille, l’intrigue policière et la comédie de situation auront été les sources d’inspiration de la Théâtromanie 2018, dont la programmation comprend sept spectacles qui seront présentés deux fois chacun, tant pour les camarades de l’école que pour les proches des enfants qui s’y produisent.

Président d’honneur

Ça fait déjà quelques années qu’il accomplit cette fonction avec un enthousiasme manifeste, Sébastien Gauthier, comédien, cofondateur du Petit Théâtre du Nord et… président d’honneur ad vitam aeternam (c’est désormais son titre officiel) de la Théâtromanie, était bien sûr présent lors du lancement officiel de cette 21e édition, une occasion qu’il saisit chaque fois pour s’adresser aux enfants.

Ce dernier a parlé du courage dont il faut faire preuve chaque fois qu’on doit monter sur scène, chose qui ne vient pas automatiquement, même quand on est, comme lui, un professionnel qui exerce ce métier depuis vingt ans.

«Chaque fois que je sors de ce mois (il assiste à toutes les représentations de La Théâtromanie), je me sens inspiré pour le reste de l’année. Ça me donne le courage de remonter sur scène avec mes camarades et de risquer à nouveau» , a-t-il dit.

«Vous ne pouvez pas savoir, d’enchaîner Sébastien Gauthier, comment ça va vous aider, dans votre vie, le fait de monter sur cette scène pour défendre le texte que vous avez travaillé, pour raconter une histoire qui va nous rendre heureux, nous faire rire ou pleurer. Merci de faire ce que vous faites. Je vous lève mon chapeau et je vous trouve hallucinants.»

Tout juste avant lui, le directeur du Tandem, Louis Bernier, avait salué le travail de tout son personnel et remercié comme il se doit les parents, le conseil d’établissement et tous les supporteurs de La Théâtromanie, enjoignant par ailleurs les enfants à maintenir l’effort dans les derniers préparatifs des spectacles à venir. «On va vivre un super beau mois» , a-t-il prédit.

 

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top