- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: musique estudiantine et opéra populaire

Nous reconnaissons le conseiller municipal Normand Toupin, la directrice du Service des arts et de la culture, Francine Pétrin, le directeur régional du ministère de la Culture, division Laurentides, Laval, Lanaudière, Gilbert Lepage, et le maire suppléant Louis Lauzon.

Sainte-Thérèse: musique estudiantine et opéra populaire

Amener la musique dans la rue pour les plus jeunes et démystifier l’opéra pour le grand public, voilà deux grandes ambitions de la Ville de Sainte-Thérèse pour la rentrée et toute l’année à venir.

Allons-y par ordre chronologique, puisque c’est la fin de semaine des 5, 6, et 7 septembre que les élèves et les étudiants des écoles secondaires et du cégep pourront vivre la rentrée en musique, avec des spectacles en plein air présentés à l’intersection des rues Blainville Ouest et Turgeon.

La scène extérieure exultera au son de la relève, avec The Bright Road et leur musique indie rock, le 5 septembre entre 11 h 30 et 12 h 30. Puis, le lendemain, même heure et même endroit, ce sera au tour de Monogrenade et ses musiques électriques et acoustiques, d’animer l’automne. On verra ensuite s’exécuter Jacquemort, le 7 septembre, avec l’un des membres de Malajube pour interpréter des compositions pop, progressive et postrock.

Ces spectacles seront agrémentés de peinture en direct avec l’artiste et animateur culturel Charlem, qui sera sur place jusqu’à 13 h 30. Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine est un partenaire financier de cette série en rafale.

À l’opéra

En ce qui concerne l’opéra, sachez que les conférences de Geneviève Rivard ont résulté en de très belles soirées d’échange à la Maison Lachaîne, l’an dernier, au point de répéter la chose avec cinq rencontres préparatoires autour des productions de l’Opéra de Montréal.

Le but est de démystifier les œuvres en les expliquant dans leur contexte historique, social et artistique, pour ainsi permettre aux amateurs de mieux apprécier le spectacle dans toute sa splendeur.

On ne s’adresse pas ici à l’élite, quoique les plus férus d’art lyrique y trouveraient assurément plaisir, mais plutôt aux personnes désireuses de se familiariser avec les œuvres, afin de mieux les goûter dans leur théâtralité et leur musicalité. Cette série sera présentée au 37, rue Blainville Ouest, les mardis, à compter de 19 h 30.

Ces conférences préparatrices aux productions de l’opéra montréalais sont, dans l’ordre, La Traviata de Verdi, le 11 septembre, puis Wagner et Le vaisseau fantôme, le 6 novembre. Il y aura également La chauve-souris de Strauss fils, le 15 janvier, de même que Dead man Walking de Heggie, le 26 février et finalement Massenet et Manon, le 7 mai.

Deux paires de billets seront tirées parmi l’assistance pour le spectacle, à chaque présentation, et le prix d’entrée est de 15 $, avec réduction à 65 $ pour les cinq soirées d’animation.

Notez qu’il y aura aussi cinq autres soirées consacrées à l’histoire de l’art et un forfait à 100 $ est offert pour accéder aux deux séries. Le tout est disponible au Service des arts et de la culture, sis au 20, rue Saint-Charles, dans la ville d’arts et de culture.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top