- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Revoici le Théâtre Utopia

Du 2 au 25 juillet à Saint-Jérôme

Il s’agit de la troisième année avec autant de productions collectives pour la troupe du Théâtre Utopia, et donc un grand retour pour les comédiens, tout au cours du mois de juillet, à la salle Anthony Lessard du Vieux-Palais de Saint-Jérôme, pour la présentation de la pièce Petit Tusse est pas pire fin, mais y a toujours ben des maudites limites.

Le titre vous suggère bien évidemment une comédie et il faut ajouter qu’elle sera médiévale et tout à fait burlesque, quoiqu’articulée autour d’un phénomène parfaitement contemporain, voire de grande actualité, soit la crise économique.

Le personnage de Petit Tusse sera donc sacré empereur à son corps défendant, ses frêles épaules n’ayant pas la carrure pour la mission, avec un chevalier davantage timoré que preux pour allié, chevauchant une bête en crise d’identité vers une chanteuse d’opéra prisonnière de sa troupe.

Chansons, musique et danses comptent parmi les ingrédients de cette satire campée par six comédiens professionnels, dont Anne Trudel, qu’on a vu dans Ramdam, tout comme Philippe Charbonneau, qui jouait dans la série Annie et ses hommes.

Vous y retrouverez aussi Mathieu Handfield, Mélanie Laberge, David Lafantaise et Guillaume Saint-Amand, qui composeront ensemble une vingtaine de personnages très éclatés, avec des costumes à l’avenant.

C’est au 101, place du Curé-Labelle, voisine de la cathédrale, et la pièce sera jouée les jeudi, vendredi et samedi, du 2 au 23 juillet, avec supplémentaires les 24 et 25 juillet. Le prix d’entrée est de 22 $ par personne et il faut préciser que le spectacle s’adresse à un auditoire de 13 ans et plus.

Pour réservations, il vous suffit de composer le 450-806-2461 et sachez que le prix baisse à 18 $ avec le laissez-passer des estivales Canadian Tire de Saint-Jérôme.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top