- PUBLICITÉ -
Rachid Badouri, heureux de retrouver le public québécois

Rachid Badouri revient au Québec avec son spectacle «le plus personnel» en carrière.

Rachid Badouri, heureux de retrouver le public québécois

À Sainte-Thérèse, à la mi-août

De retour d’Europe, où il a connu un succès retentissant avec la série de spectacles qu’il y a présentée ce printemps, Rachid Badouri revient au Québec avec son 3e spectacle, en rodage jusqu’en décembre. Il sera au Théâtre Lionel-Groulx les 15, 16 et 17 août.

«Le public québécois est un public chaleureux et je suis content de le retrouver. Je suis en rodage actuellement et j’ai l’impression que tout le monde est là pour s’assurer que tout se passe bien pour moi!» , explique le lauréat de l’Olivier de la «Découverte de l’année» , en 2006, qui, d’ici décembre, peaufinera donc chacun de ses numéros, retirant une virgule, ou certains gags, et en ajoutant d’autres, en vue de la première médiatique, prévue à Montréal, à l’Olympia, en février.

«Je fais beaucoup d’ajustements. Nous avons prévu environ 70 spectacles de rodage. C’est énorme comparativement à mes deux spectacles précédents. C’est un spectacle vraiment important pour moi. C’est pourquoi après chaque série de trois ou quatre shows dans une même ville, comme je viens de faire à Val-Morin, j’en profite pour m’ajuster. Je m’assois et je fais le ménage!»

«Une grande révélation»

Ceux et celles qui souhaitent en apprendre davantage au sujet de Rachid Badouri seront heureux d’apprendre que pour ce 3e spectacle en carrière, après Arrête ton cinéma et Badouri rechargé, l’humoriste a pigé dans sa vie personnelle pour écrire la plupart des numéros.

«C’est mon spectacle le plus personnel jusqu’à présent. Mais je ne voulais pas tomber dans un autre style, dans lequel mon public ne m’aurait pas reconnu. Il a fallu que je garde la même énergie, celle qui fait que les gens ont envie de venir me voir.»

Son père, omniprésent lors de ses précédents spectacles, est quasi absent pour le 3e, outre un numéro dans lequel Rachid y fait référence. De nouveaux personnages viennent plutôt meubler les deux heures de spectacle.

Pour la première fois, nous entendrons donc une opinion de Rachid sur l’image des Arabes en Occident. Il abordera le sujet des femmes qu’il appelle ses superhéros. Des prises de positions arrêtées sur la société en général seront également au menu de ce 3e spectacle qui, promet le principal intéressé, réserve de belles surprises au public.

«Une grosse partie du spectacle est consacrée à mon expérience personnelle des trois dernières années. Je ferai une grande révélation qui choquera même certaines gens qui se diront “ah… ok! on ne savait pas ça de toi!” Disons que je lavais mon linge sale en famille!»

Absent de la scène pendant quelques mois fin 2017, début 2018, pour des raisons de santé (il a été hospitalisé en octobre 2017), Rachid revient en force, assure-t-il, avec un spectacle plus mature, ce qui ne l’empêchera pas de faire des pirouettes sur scène..

«Ce spectacle-là, sans regretter les deux autres, en est un où j’ai vraiment envie de parler de moi, de me rapprocher de la vérité, de la simplicité, de l’humilité. En étant transparent dans ce qu’on a vécu, ça amène tellement une simplicité sur scène que ça plaît aux gens.»

Pour se procurer des billets pour l’une des trois soirées à l’horaire, il suffit de visiter le [http://odyscene.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top