- PUBLICITÉ -
Quand les enfants deviennent source d’inspiration pour les artistes

Quand Les Enfants Deviennent Source D’inspiration Pour Les Artistes

Quand les enfants deviennent source d’inspiration pour les artistes

Exposition à l’abbaye d’Oka du 3 au 10 décembre

Dans le cadre d’un projet appelé «Enfants de Picasso», des œuvres artistiques et artisanales de 17 artistes seront exposées et mises en vente du 3 au 10 décembre prochains à l’abbaye d’Oka, et dont une partie des ventes sera versée dans le Régime enregistré d’épargne-études (REEE) des élèves qui auront été source de leur création.

Dans le cadre d’un projet appelé «Enfants de Picasso» , des œuvres artistiques et artisanales de 17 artistes seront exposées du 3 au 10 décembre prochains à l’abbaye d’Oka, et dont une partie des ventes sera versée dans le Régime enregistré d’épargne-études (REEE) des élèves qui ont été à la source de leur inspiration.

Ce projet, c’est celui qu’a conçu et que coordonne l’artiste peintre et graveur Jeanne Mance Laplante, qui a décidé de mettre à contribution des élèves de l’école primaire des Pins, située à Oka, où elle réside d’ailleurs et y tient, rue Girouard, un atelier de travail.

21 dessins inspirants

En fait, ce sont les dessins que 19 élèves de la classe de Marie-Pier, âgés de 10 et 11 ans, ont réalisés, fin septembre, qui ont inspiré Mme Laplante et ceux qui exposeront avec elle à l’abbaye d’Oka. En outre, deux dessins de jeunes enfants de 5 ans se sont ajoutés en cours de route. En tout, on retrouvera à cette exposition plus de 60 œuvres, dont 21 justement inspirées de ces dessins d’enfants.

«Nos objectifs sont nombreux dans ce projet. D’abord, nous voulons, très tôt dans leur vie et de manière ludique, créer un lien entre les enfants et les artistes afin de stimuler leur intérêt pour les arts et la culture. Également, nous voulons les initier à l’économie pour leur permettre d’accéder à des études postsecondaires» , de raconter Jeanne Mance Laplante, membre de la Route des Arts depuis de nombreuses années.

Au passage, Mme Laplante tient d’ailleurs à remercier les partenaires qui ont accepté de s’associer financièrement à ce projet, à savoir la Municipalité d’Oka, la Caisse populaire du Lac des Deux-Montagnes, Global Business Solutions, Mathilde Fays, chocolatière, et l’Abbaye d’Oka, sans oublier, bien sûr, l’école des Pins.

Outre l’œuvre de l’initiatrice de ce projet, une acrylique sur bois intitulée Le Démon des Pokemon, l’exposition regroupera celles de Marie-Andrée Tardif, peintre et muraliste; Jean Kazemirchuk, peintre et graveur; Monique Silviani, peintre et santonnière; Helga Mader, céramiste; Louise Houle, vitrailliste; Suzanne Ryan, céramiste et potière; Marjolein Dallinga, sculpteure en feutre; Marie-Claude Décarie, joaillière; Maxime Lacourse, peintre; Suzanne Saindon, peintre; Orlando Basulto, peintre et sculpteur; René Delahaye, peintre et muraliste; Lise-Anne Bernachez, sculpteure Paverpol; Michèle Breuel, peintre; Sophie Guindon, vitrailliste; Ayla Scriven, relève artistique; et Suzanne Filipe, designer graphique et analyste Web.

De la vente des œuvres inspirées des dessins des enfants, les artistes regroupés pour cette exposition ont tous accepté d’en verser l’équivalent de 20 %, le tout à parts égales, au Régime enregistré d’épargne-études (REEE) de chacun des élèves participants.

Heures d’ouverture et vernissage

Les œuvres seront donc exposées et mises en vente du 3 au 10 décembre dans l’ancienne bibliothèque de l’abbaye d’Oka, située au 1600, chemin d’Oka. Durant cette période, la galerie sera ouverte tous les jours, de 11 h à 18 h. En outre, il y aura vernissage ce dimanche 3 décembre de 15 h à 19 h, en présence des artistes.

Enfin, pour voir les œuvres finales de ce projet et les dessins des enfants, il suffit de consulter le [https://enfantsdepicasso.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top