- PUBLICITÉ -
Paroles et musique: les textes primés à la PST

Le groupe Keystone Cups lançait le concert Paroles et musique avec la pièce intitulée L’Océan noir.

Paroles et musique: les textes primés à la PST

Ils étaient quelque 400 élèves réunis dans le studio-théâtre de la polyvalente Sainte-Thérèse, mercredi dernier, sur l'heure du midi, afin d'entendre les textes primés par le concours Paroles et musique.

Parce que ce concert a d’abord débuté via un concours littéraire en classe de français, pour ensuite voir les meilleurs textes récompensés avec une mention spéciale, alors que quatre d’entre eux étaient mis en musique par de jeunes musiciens du Studio de la relève, de Rosemère.

Il y avait, en fait, autant d’élèves de 4e et 5e secondaires qu’il y avait de spectateurs à avoir participé et l’on devinait que ce concours a donné une tout autre dimension à l’enseignement du texte expressif.

On a donc entendu le texte L’Océan noir, de Dany Richard, de même que Le Voyageur, du duo Samuel Bourgeois et Julien André, de même que Cœur d’automne, d’Alex Houle-Lavallée, et finalement L’ironie d’une vie, du tandem formé par Hajirah Ismail-Zada et Marie-Sacha Larsen.

Les groupes Keystone Cups, At Least We Survived, Comm’un Accord et Perfect Sideline ont interprété ces textes qui devront maintenant défendre leur valeur lors de la grande finale qui réunira des participants de la polyvalente Deux-Montagnes, du Centre multiservice de Sainte-Thérèse, ainsi que du Programme des métiers semi-spécialisés.

Cette grande finale est prévue pour le vendredi 18 mai, à la polyvalente Deux-Montagnes, et les lauréats remporteront un voyage culturel de coopération avec des jeunes du Mexique, cet été.

«C’est un exercice très difficile. Nos musiques doivent être à la hauteur des textes qu’on reçoit, témoignait le chanteur de Comm’un Accord, Marc-André Turcotte. C’est stressant de devoir jouer ces chansons devant les auteurs de ces textes, car on veut vraiment leur rendre hommage.»

«Si ce projet est un si grand succès, c’est avant tout grâce au travail et aux efforts des élèves, mais aussi grâce au magnifique dévouement des enseignants qui encouragent les jeunes dans cette aventure», précisait pour sa part Christophe Danetz, fondateur du Studio de la relève.

Et, lors des présentations, nous constations que Monique McCulloch s’avérait l’enseignante pivot de toute cette énergie créative à la polyvalente de la rue du Domaine.

Il s’agit de la seconde édition du concours Paroles et musique et, de toute évidence, l’engouement et l’effervescence ainsi générés autour du français sont en voie d’en faire une tradition, d’autant plus que le disque que l’on avait tiré de la première édition, l’an dernier, était franchement excellent.

La première édition de Paroles et musique avait été si prolifique et cette seconde cuvée s’annonçant tout aussi, sinon plus profitable encore, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles a transmis la candidature du Studio de la relève pour les Prix d’excellence de la Fédération des commissions scolaires du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top