- PUBLICITÉ -
Nöyze remporte Emergenza

Nöyze est formé du guitariste Alexis Danetz

Nöyze remporte Emergenza

Les gars étaient tout à fait détendus quand on les a rejoints dans l’arrière-cour du studio Sonic, de Rosemère. Pas au-dessus de leurs affaires, surtout après avoir remporté la partie canadienne du festival Emergenza et sur le point de s’envoler pour performer à la grande finale allemande, mais justement concentrés sur la suite des choses.

Leur victoire remonte au 16 juin dernier, à l’Olympia de Montréal, où les quatre musiciens n’ont eu que de bons commentaires de la part des juges du concours, David Meloche s’étant par ailleurs mérité le titre de meilleur percussionniste de la compétition qui avait écrémé le Canada jusqu’à présenter 19 groupes en finale.

Autant Adrien s’était lancé sur scène avec la détermination de gagner ce concours, tout autant le chanteur du groupe en ressort avec le souvenir d’avoir noué des amitiés, notamment avec les musiciens de la formation Korum. Il y avait aussi Amétyst et Zambonia pour représenter la région.

Le guitariste Alexis Danetz et le bassiste Chester Alarie complètent la formation gagnante et tous les quatre seront donc en Allemagne, du 7 au 12 août, afin de défendre leur titre au niveau international, au Taubertal open air festival, et peut-être en ressortir avec la prime au vainqueur, qui consiste en une tournée européenne et un disque.

Mais, pour l’instant, les quatre musiciens de Nöyze s’évertuent à composer d’autres pièces. C’était d’ailleurs la raison de leur présence au studio Sonic. Ils en ont déjà bien évidemment quelques-unes toutes prêtes, mais il en faudra une quinzaine à l’automne afin de produire un premier disque.

Il est important de préciser que les gars sont bilingues et que leurs compositions se font en anglais et toujours dans un style indie rock teinté de blues. La voix d’Adrien est très intéressante et l’on peut compter sur le meilleur batteur pour soutenir une guitare créative, avec de belles lignes de basse.

Un petit détour sur Facebook vous permettra de lire les commentaires à la suite de cette victoire importante qui amènera Nöyze à jouer le 7 août prochain à Rothenberg. La suite des choses ne peut être qu’intéressante pour le groupe rosemèrois et il faudra assurément surveiller un lancement de disque dès cet automne, peu importe les résultats finaux d’Emergenza.

Cela ne fait tout de même que deux ans que Nöyze se construit comme un band de show, pour reprendre l’expression du chanteur, et c’est justement cette dimension organique et leurs musiques rock aux sonorités riches qui ont porté le quatuor au sommet du palmarès de la relève canadienne.

À suivre donc, le 7 août, la finale du Taubertale open air festival, puis une rentrée à l’automne avec un disque complet pour Nöyze.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top