- PUBLICITÉ -
Noël avant l’heure avec les Chanteurs de Sainte-Thérèse

Noël Avant L’heure Avec Les Chanteurs De Sainte Thérèse

Noël avant l’heure avec les Chanteurs de Sainte-Thérèse

Le 2 décembre à l’église de Saint-Eustache

Les Chanteurs de Sainte-Thérèse s’amèneront à l’église de Saint-Eustache, le samedi 2 décembre, dans le cadre de leur concert de Noël consacré à Schubert et Vivaldi, dont on interprétera respectivement la Messe en Do majeur et le célèbre Gloria, sans négliger une sélection d’airs traditionnels de Noël qui susciteront la participation du public.

Les Chanteurs de Sainte-Thérèse s’amèneront à l’église de Saint-Eustache, le samedi 2 décembre, dans le cadre de leur concert de Noël consacré à Schubert et Vivaldi, dont on interprétera respectivement la Messe en Do majeur et le célèbre Gloria, sans négliger une sélection d’airs traditionnels de Noël qui susciteront la participation du public.

C’est donc dire que les effectifs seront musclés puisque le maestro Michel Brousseau dirigera pas moins de 150 choristes, avec l’appui musical de l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde (OPNM). On entendra également les solistes Ania Hejnar (soprano), Stéphanie Pothier (mezzo-soprano), Antoine Bélanger (ténor) et Pierre-Étienne Bergeron (baryton).

C’est la réunion de l’orchestre et de quatre chœurs (celui de l’OPNM, les Chanteurs de Sainte-Thérèse, le Chœur classique d’Ottawa et le Chœur Tremblant), en fait, qui permet de déployer autant de voix, ce qui laisse présager un résultat impressionnant dans cette église réputée pour la qualité de son acoustique.

L’avantage de cette réunion c’est la possibilité de produire des œuvres magistrales avec les effectifs requis et surtout, de pouvoir programmer quatre représentations d’un même concert puisqu’un événement est prévu dans les terres de chacun, soulignait la présidente des Chanteurs de Sainte-Thérèse, Louise Lalonde, lors d’un point de presse tenu à l’hôtel de ville de Saint-Eustache, qui fut jadis un couvent fréquenté par celle-ci, laquelle y a appris la musique. La présidente affichait d’ailleurs le sourire typique de ceux et celles qui retrouvent un lieu marquant un jalon important de leur vie.

Un concert joyeux

Ce ne sera pas le premier passage des Chanteurs à Saint-Eustache et l’on espère que les mélomanes locaux répondront massivement à cette invitation, tout comme le public habituel de cet ensemble qui produit normalement deux concerts par année.

Celui du 2 décembre s’annonce plutôt joyeux, avec ce Gloria qui demeure l’une des œuvres les plus célèbres de Vivaldi, un compositeur tombé dans l’oubli après sa mort et dont beaucoup d’œuvres ont été perdues, puis retrouvées aussi tard qu’au milieu du XX siècle, relevait Michel Brousseau. Celui-ci faisait par ailleurs remarquer que les Chanteurs ont déjà produit le Gloria à Saint-Eustache, en 1999.

La Messe de Schubert est aussi très joyeuse et très lyrique, soulignait Mme Lalonde. «Il en a écrit plusieurs, mais c’est l’une des seules qui a été éditée de son vivant et que Schubert s’est même permis de retravailler avant de mourir» , précisait pour sa part Michel Brousseau.

Billets

Pour assister à cet évènement qui s’annonce pour le moins relevé, vous pouvez d’ores et déjà vous procurer vos billets (50 $, 35 $, 20 $, gratuit pour les moins de 12 ans) en visitant le [http://www.leschanteurs.org]. Vous en trouverez également à la boutique Fleuriste M. Henri, au 20, rue Saint-Eustache. Information: info@leschanteurs.org ou 1 888 762-6290.

Guignolée

Enfin, on apprenait que, ce même 2 décembre, les Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache tiendraient leur guignolée annuelle, ce qui a fait spontanément dire à Louise Lalonde que chacun des choristes pourrait contribuer à cette collecte en apportant une denrée non périssable.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top