- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Musique: en attendant Améthyst

Nous vous proposons une rencontre fort sympathique avec trois filles et un gars, allumés sur la musique au point de composer leurs propres chansons et qui viennent de voir leur rêve passer au petit écran, puisque leur groupe Améthyst atteignait la finale du concours Band de garage, à Belle et Bum, sur Télé-Québec.

C’est leur chanson intitulée Rien ne se crée, rien ne se perd qui leur a permis de résister à la première élimination, parmi 88 candidatures, et ainsi passer à la finale avec les dix premiers.

Les yeux s’illuminent et la chimie du groupe se révèle dans les commentaires de chacun, quand il est question de la suite des choses. Nous avions vérifié la consistance de leur composition à l’écoute de Moi je m’en vais et nous constations leur réelle complémentarité au cours de la discussion qui a suivi.

- Publicité -

Présentons-les donc officiellement, alors qu’il y a Evelyne Donnini à la batterie, Lyane Tremblay à la guitare, Joey Blais-Gagné à la basse ainsi que Patrice Roby à la guitare et Stéphany Plante, qui chante en plus de jouer de la guitare acoustique.

C’est en clé de sol qu’on a écrit les quatre compositions du groupe, puisque la guitare s’avère un fondement avec des arrangements sur trois instruments qui s’apparentent davantage à Coldplay qu’à Harmonium, même si les textes sont francophones. L’influence musicale est définitivement celle du rock britannique et les textes s’écrivent en groupe, selon l’inspiration.

Il en résulte un son que l’on étiquetterait de rock progressif, sur les rayonnages, pour peu qu’Améthyst arrive à se dégoter un producteur. C’est ici que la suite des choses reste à jouer avec la conclusion du concours, le 16 mars prochain, et la proclamation du vainqueur.

Semble-t-il qu’ils ont choisi le nom Améthyst pour l’inspiration de la pierre mauve, un nom qui manque peut-être d’originalité pour un groupe qui en a beaucoup et qui gagnerait à se singulariser davantage.

Il y a une bourse de 5 000 $ qui vient avec la première place parmi les «bands de garage», mais c’est la visibilité et l’encouragement de se voir ainsi placé parmi les meilleurs qui stimulent les jeunes musiciens.

Le vote se termine le 2 mars et sachez qu’au final, l’opinion publique comptera pour 40 % et celle des juges pour 60 %. Un vote pour Améthyst, c’est un vote pour Sainte-Thérèse et à la faveur de cinq jeunes musiciens fort prometteurs.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top