- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Musique: Doba toute entière

Il y a beaucoup de talent chez cette jeune femme, à commencer par la guitare sur laquelle Doba développe des motifs très intéressants et surtout la voix, pleine, au timbre très agréable. Et il y a les textes, en anglais comme en français, qui sont tout aussi créatifs que ses compositions.

C’était vendredi dernier, dans une petite salle cabaret bien remplie, à l’église Sacré-Cœur, avec un public de toute évidence entiché de longue date de la musicienne.

Il est pourtant désormais loin le temps où Doriane Fabreg était la moitié de Dobacaracol, mais il faut dire qu’avec son dernier disque éponyme, la jeune femme s’est bien établie avec ses propres compositions.

Accompagnée de musiciens très versatiles et capables de nourrir les inspirations de la compositrice, Doba développe de beaux motifs à la guitare que ses instrumentistes et aussi choristes exploitent tout aussi naturellement. Il en résulte de fort beaux moments musicaux.

On retrouvait bien évidemment un peu de Sand Woman et les deux langues officielles servent des textes qui ne sont jamais en rimes plates et motivés par une poésie très musicale.

On apprécie beaucoup la diction qui contribue à cette beauté de la voix et il fallait entendre certaines variations sur des thèmes vraiment bien exploités pour goûter pleinement le talent de cette jeune femme.

Jazz, pop organique et un peu funky, Dora est aussi mélodieuse dans la voix qu’à la guitare et l’on comprend, en voyant également la deuxième carrière de Carole Facal, que Dobacaracol a bel et bien été une collision d’étoiles.

Blues et Tango les 20 et 21 avril

Grosse fin de semaine de musique au cabaret de l’église Sacré Cœur alors que retentira le boogie-woogie de Kenny Blues Boss Wayne, le 20 avril, avec des accents de jazz et de rock ‘n roll. Le pianiste et chanteur est reconnu pour son énergie, avec des improvisations époustouflantes et un style pour le moins coloré.

Puis on passera au tango dès le lendemain, dimanche 21 avril, avec la formation Quartango qui exploite la tradition en y ajoutant une touche de modernité qui amène le genre vers de nouveaux sommets.

La petite salle est sise à l’angle de la rue Blainville et du boulevard Labelle, à Sainte-Thérèse, et pour réserver une table, il vous suffit de composer le 450-434-4006.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top