- PUBLICITÉ -
Mouvements, temps et vide

(Photo Yves Déry)

Mouvements, temps et vide

À la maison Lachaîne

L’intérieur de la maison Lachaîne est absolument superbe et il le sera encore jusqu’à dimanche prochain, puisqu’il recèle les sculptures de Sandra Giguère et que sur les murs de ses deux étages se retrouvent les peintures de Nicole Proulx.

L’exposition bipartite se nomme Mouvements, temps et vide et vous aurez tout de suite deviné qu’il ne s’agit pas d’art figuratif, mais d’une recherche expressionniste qui associe les deux artistes dans cette démarche spécifique depuis déjà cinq ans. L’acrylique, la pierre et les mots en sont les matériaux et les résultats valent largement une petite visite.

Jusqu’au 13 mars donc, vous aurez tout à loisir d’admirer ces très jolies pièces d’une recherche esthétique assumée.

Les acryliques sont l’œuvre d’une coloriste au coup de pinceau spontané, alors que les pièces sculpturales sont toujours minérales et c’est donc par ponçages successifs que Sandra Giguère modèle et affine ses sculptures, en cherchant dans la pierre ancestrale les plus belles lignes de fluidité.

Sachez que Nicole Proulx utilise aussi l’aquarelle par superposition et des à-plats comme des collages. Titulaire d’un certificat universitaire en arts plastiques, c’est toutefois au contact d’autres artistes que la dame a développé son art et trouvé son style. Yolaine Lefebvre a été une inspiration importante pour l’artiste, notamment en ce qui concerne l’exécution à l’aquarelle, quelque part au-delà de l’aspect technique.

L’une et l’autre ont plus d’un quart de siècle de pratique et de recherche artistique constante et cette récente production témoigne bellement de leur maturité. L’ensemble vous fera parcourir les deux étages de la maison sise au coin des rues Blainville et de l’Église avec ravissement.

Leur exposition en duo, qui regroupe plus de 70 œuvres étayées en quatre séries qui orientent la temporalité, durera jusqu’au dimanche 13 mars et l’entrée est gratuite.

L’exposition est ouverte les jeudi et vendredi, de 19 h à 21 h, puis les samedi et dimanche, de 13 h à 16 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top