- PUBLICITÉ -
Maux Z’arts, MRC de Thérèse-De Blainville, Semaine de la santé mentale,

Maux Z’arts, l’exposition qui fait du bien, au cœur de la Semaine de la santé mentale. (Photo Uwe Baumann_Pixabay)

Maux Z’arts : toujours l’idée de se faire du bien

Semaine de la santé mentale

La santé mentale est plus que jamais au cœur de nos préoccupations, si bien qu’on lui consacre à nouveau une Semaine nationale, laquelle se déroulera du 3 au 9 mai, sous le thème «Ressentir, c’est recevoir un message».

Chez nous, les instances locales en santé mentale forment une table de concertation qui se fait entendre chaque année, en proposant notamment une exposition d’art visuel appelée Maux Z’arts, l’exposition qui fait du bien, pour laquelle des œuvres sont produites et sélectionnées parmi un contingent d’artistes de provenance diverses, c’est à dire des gens qui souffrent ou ont déjà souffert de problèmes de santé mentale, qui côtoient des proches affectés par ce genre de problème ou qui se sentent tout simplement interpellées par le phénomène.

Cette exposition, qui est de retour pour une neuvième année, ne sera pas présentée en un seul lieu, comme c’est habituellement le cas, la crise sanitaire forçant les organisateurs à se réinventer, ce qu’ils ont fait en proposant de montrer une partie des œuvres sur la page Facebook consacrée à l’évènement, laquelle s’activera du 3 au 9 mai. L’autre partie de l’exposition a été offerte aux bibliothèques publiques et, au moment où se tenait le point de presse annonçant l’événement, le mardi 20 avril, seules les institutions de Rosemère et Bois-des-Filion avaient confirmé leur intérêt. Deux autres étaient tentées. Les contraintes liées à la pandémie ont été évoquées chez celles qui ont décliné.

Capsules bien-être

Une série de capsules bien-être seront également produites par des organismes communautaires, dans différents lieux natures de la MRC de Thérèse-De Blainville. On a mentionné, par exemple, les jardins de la Maison Hamilton, à Rosemère, et le Jardin des Sources, à Sainte-Thérèse.

Les organismes impliqués prendront alors une ou deux minutes pour vous présenter ces lieux «qui font du bien», tout en faisant connaître leur mission et leurs services. Ces capsules seront présentées sur la page Facebook de Maux Z’arts.

Artistes engagés

Une autres séries de capsules, intitulée Parce que ça me fait du bien, permettront à huit «artistes engagés», de s’adresser tout doucement au public pour lui confier de quelle façon ils parviennent à chasser la grisaille et l’anxiété ambiantes.

Le chanteur et comédien Stéphane Archambault, l’auteur et comédien Simon Boulerice, les comédiens Pierre-Yves Cardinal, Marilou Morin, Jean-François Pronovost, Marie-Claude Guérin, Luc Guérin et Catherine Sénart, vous parleront de ces gestes en apparence anodin (lire, bricoler, prendre une marche, faire du sport, porter un vêtement qu’on aime, jaser avec un ami, écouter de la musique, regarder des photos, la télé, cuisiner), c’est à dire des moments qu’on se réserve à soi-même et qui font tout simplement du bien, particulièrement en cette période trouble.

Ces trucs s’adressent bien sûr à ceux et celles qui vivent un certain spleen, mais la Semaine de la santé mentale existe pour nous rappeler qu’il faut reconnaître ces émotions négatives qui nous habitent, et bien se garder de les ignorer ou de les refouler à l’intérieur de soi, là où elles ont tendance à s’installer pour causer des dommages profonds.

Pour s’en affranchir, une fois qu’on les a «ressenties» et qu’on a «reçu le message», le mieux est de se tourner vers les ressources disponibles, où l’on vous accueille sans porter de jugement. La Semaine nationale de la santé mentale sert aussi à vous les faire connaître.

Plus près de nous

Le Comité organisateur de la semaine nationale de la santé mentale de la MRC de Thérèse-De Blainville est composé des personnes suivantes: Isabelle Beauséjour, Groupe La Licorne;

Nitya Cloutier et Marylou Durocher, Resto-Pop Thérèse-De Blainville; Marilyne Côté, Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville; Claude Guérin, Ville de Rosemère; Joëlle Leblanc et Sonia Charbonneau, CISSS des Laurentides; Fannie, Papineau, L’Écluse des Laurentides; Arianne Poitras, GRPAAL; Olivier Shareck, Carrefour Jeunesse Emploi Thérèse-De Blainville; et Charlie Riopel, Maison des jeunes SODARRID.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top