- PUBLICITÉ -
Mathieu Lippé

Mathieu Lippé présentera son premier album

Mathieu Lippé, l’artiste aux multiples chapeaux

Après s’être produit tant ici qu’à l’étranger depuis 13 ans, l’auteur-compositeur-interprète-slameur et conteur Mathieu Lippé poursuit sa série de spectacles avec son premier album, Le voyage, qu’il entend bien faire découvrir à ceux qui viendront l’écouter dans le cadre des Premiers rendez-vous, à la Maison du citoyen de Boisbriand, ce dimanche, à 15 h.

Bien que son nom demeure encore méconnu du grand public, il circule dans le milieu du showbiz québécois, ce qui s’est traduit par plusieurs distinctions au cours des dernières années. En 2012, il a reçu le prix Dédé-Fortin, le Grand Prix Lojiq de l’Assemblée nationale et, en 2011, il a été le grand gagnant du Festival international de la chanson de Granby.

L’artiste Lippé a également vu son talent pour le slam et le conte souligné en recevant, au cours de l’année 2009, la 2e place à la Coupe du monde en slam ainsi que la médaille d’or du conte aux 6es Jeux de la francophonie, à Beyrouth.

Celui qui s’inspire de la vie de tous les jours, de la nature, d’espoir et d’une certaine quête de sens dans ses textes, a compris très tôt que sa destinée lui appartenait, qu’il fallait mieux se prendre en main, quitte à négocier lui-même sa présence en salle et aux festivals. Même à l’étranger. Il a conté, slamé et chanté en Inde, en Roumanie, en Allemagne et, bien sûr, en France. En 2014, il ajoutera la Belgique et la Suisse à son porte‑folio.

Son audace lui réussit. À chacune de ses prestations, les critiques se font élogieuses. On reconnaît son talent d’auteur, soulignant du coup sa créativité, sa facilité à réinventer la langue française. En 2012, son nom figurait au programme des FrancoFolies de Montréal et, l’an dernier, à celui de la série Coup de cœur francophone.

À la mi‑mars, il assurera par ailleurs la première partie de Francis Cabrel, qui effectuera une tournée au Québec après des années d’absence.

«Quand j’étais jeune, j’avais soif de connaître les mystères derrière la vie. Ç’a été clair très tôt pour moi que j’avais envie de faire carrière dans la chanson», explique l’artiste Lippé, en entrevue téléphonique.

Depuis 2001 qu’il roule sa bosse, ce n’est cependant que l’automne dernier qu’il a sorti son premier album sous le titre Le voyage, enregistré sous la direction du réalisateur Jean Massicotte. Si ses aventures à l’étranger ont certes influencé son écriture, elles ne sont pas sa seule inspiration. «C’est aussi une réflexion sur le voyage que l’on fait de la vie à la mort», souligne‑t‑il.

Et ce voyage, il entend bien le faire découvrir dimanche, alors qu’il se produira accompagné de l’instrumentiste Joëlle Saint‑Pierre. Son spectacle sera constitué d’un mélange de chansons, de poésie, de slam, mais il promet également de l’inattendu, des moments touchants. «Ce n’est pas un spectacle décidé d’avance, mais ce sera du Mathieu Lippé pur. Dimanche, on va partir en voyage», promet‑il.

Deux autres artistes se produiront dans le cadre des Premiers rendez-vous de Boisbriand ce printemps: l’auteure-compositrice-interprète Sally Folk, le 30 mars, et la formation indie-pop-orchestrale Groendland, le 27 avril.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top