- PUBLICITÉ -

Photo: Gaëlle Leroyer

Martha Wainwritght a attendri Sainte-Thérèse

Martha Wainwright était de passage à Sainte-Thérèse pour offrir aux spectateurs un concert convivial et émouvant. La célèbre auteure-compositrice-interprète y a dévoilé son plus récent album sorti en août dernier.

 

« On est habitué de jouer devant des petits groupes et avec la pandémie, ça amplifie la situation. Mais on est toujours content de le faire », explique la chanteuse canado-américaine. Mesures de distanciations physiques obligent, le nombre de spectateurs dans la salle a été considérablement réduit. Toutefois, la dynamique en a été agréablement impactée, résultant un spectacle en toute intimité.

Parfois seule avec sa guitare, parfois accompagnée d’un musicien à la contrebasse ou au piano, Martha Wainwright a ébloui son auditoire dans un spectacle de 1h30 qui s’est entamé avec les grands titres de son nouvel album. Enchaînant avec d’autres succès de répertoire, elle a davantage charmé les spectateurs qui ont tous chanté avec elle la reprise de la populaire chanson El Condor Pasa de Simon & Garfunkel. « J’ai toujours adoré cette chanson, admet-elle, elle est différente de mes chansons qui sont plus intenses et très personnelles. »

Un sixième album pour Martha Wainwright

« Le plus grand thème de l’album c’est le renouvellement, la renaissance », indique la chanteuse. Avec des chansons qui racontent l’histoire d’une femme qui vit une grande rupture, Martha Wainwright reste fidèle aux tonalités maussades qu’on connaît d’elle. Pourtant, après les cinq albums qui le précède, l’artiste considère que Love Will Be Reborn a une thématique qui se distingue. « Il y a une peur, une angoisse, mais c’est un album qui a plus un regard vers le futur, qui a plus de lumière », précise-t-elle.

Des rires et des chansons tristes

« On va continuer avec une chanson encore plus déprimante, annonce Martha Wainwright entre deux chansons, ce n’est pas nécessairement une bonne idée, mais je vais le faire quand même. » C’est tout en légèreté et en humour que cette dernière s’est présentée au public. Si certains ont versés quelques larmes aux sons de sa musique, ils ont certainement ri aux éclats quand elle ne chantait pas. Enchaînant des anecdotes farfelues, elle ne se gênait pas non plus de faire un peu d’autodérision sur scène. « Je ris beaucoup sur scène et dans la vie. C’est sûr que j’ai des angoisses comme tout le monde. Mais en chantant, en écrivant et être en contact avec les gens ça m’aide beaucoup » avoue-t-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top