- PUBLICITÉ -
Marianne Aya Omac: la gravité dans la beauté

L’auteure, compositrice et interprète Marianne Aya Omac.

Marianne Aya Omac: la gravité dans la beauté

Elle a débuté en France comme musicienne de rue et nous la rencontrions pour la toute première fois, l'été dernier, dans le cadre de la Fête du village. Il en ressort que Marianne Aya Omac additionne les admirateurs sitôt que ses chansons sont entendues.

On ne s’étonne pas non plus de découvrir qu’elle a débuté très jeune la musique au piano, avant de passer à la guitare, puisque les arpèges sont complets comme des accords pianistiques. C’est Joan Baez qui fut l’instigatrice de ce changement d’enregistrement.

Mais c’est la voix qui prime, avec cette auteure, compositrice et interprète trilingue, laquelle semble beaucoup rechercher la gravité dans la beauté des choses et des gens.

Les commentaires de l’artiste sont toujours pertinents et l’atmosphère qu’elle établit sert très bien ses chansons. Il s’agit d’un spectacle signé et sans concession que son public apprécie grandement.

Et c’est un retour qui constituait un bel auditoire dans la salle de la petite église Sacré-Cœur, samedi dernier, preuve que la promotion artistique des villes nourrit bien notre diffuseur régional.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top