- PUBLICITÉ -
Marc Sauvageau: le jour où sa vie a basculé

Photo Reine Côté

En livrant son histoire, Marc Sauvageau veut redonner un message d’espoir sur la vie.

Photo Reine Côté

C’est devant des jeunes vivement interpellés par son courage à s’en sortir que Marc Sauvageau a compris l’importance de livrer son récit.

Marc Sauvageau: le jour où sa vie a basculé

En résidence d’écriture à la bibliothèque de Saint-Janvier

À l’hiver 2002, le Mirabellois Marc Sauvageau a failli perdre la vie en Gaspésie, sur les monts Chic-Chocs qu’il dévalait en ski avec ses deux acolytes lorsqu’ils ont été surpris par une avalanche qui l’a entraîné dans une longue descente infernale d’où il est ressorti vivant, presque par miracle.

À l’hiver 2002, le Mirabellois Marc Sauvageau a failli perdre la vie en Gaspésie, sur les monts Chic-Chocs qu’il dévalait en ski avec ses deux acolytes lorsqu’ils ont été surpris par une avalanche qui l’a entraîné dans une longue descente infernale d’où il est ressorti vivant, presque par miracle.

Cette histoire personnelle, l’auteur-conteur-performeur Sauvageau l’a longtemps gardée pour lui. Bien connu dans le cercle des auteurs laurentiens, Marc Sauvageau s’est finalement décidé après plus de 15 ans de silence à replonger dans cette éprouvante période de sa vie pour en faire un livre. Mieux, il partagera son processus rédactionnel sous forme de résidence à la bibliothèque de Saint-Janvier jusqu’au 12 novembre avec les usagers de l’endroit, curieux de le voir en pleine création.

Dans ce «récit philosophique» qui sera titré Chic-Chocs, Marc Sauvageau raconte avec force détails l’instant qui allait transformer sa vie à jamais. Des confidences surprenantes où le jeune homme de 27 ans se retrouve dans un espace-temps où se défile le film de sa vie, où une présence éthérée viendra dresser avec lui le bilan de sa courte vie.

Quelques secondes plus tard, à 150 mètres plus loin, il vivait encore, mais son corps avait durement encaissé la chute.

En vie, mais brisé: deux épaules disloquées, la jambe droite cassée, de multiples fractures. Tandis que son ami Ugo Monticone va chercher du secours, son ami Patrice lui fabrique une attelle et une civière de fortune, puis le descend de la montagne sur son dos durant deux heures et demie. Un sauvetage si héroïque que la Médaille de la bravoure lui sera décernée par la Gouverneure générale du Canada.

Marc passera les trois années suivantes à s’en relever. Physiquement, moralement. La leçon qu’il retient du choc des Chic-Chocs: la vie est plus forte que tout. Si forte qu’allait s’ensuivre une profonde remise en question sur la nouvelle voie à emprunter.

Changer de vie

Car durant toute l’année précédant l’accident, Marc Sauvageau vivait à un rythme d’enfer: fête et alcool, bourreau de travail infatigable et nuits de sommeil pratiquement inexistantes. Ce voyage de ski sauvage entre chums en Gaspésie allait tout changer.

«Le séjour de ski sera devenu un voyage initiatique, au terme duquel je peux aujourd’hui comprendre toute la richesse de l’épreuve que j’ai traversée. J’ai eu la chance de m’en sortir vivant et de vivre une expérience limite qui m’a transformé à jamais» , commente l’auteur Sauvageau, pour introduire son projet d’écriture.

Bien qu’un premier jet soit déjà articulé, le décès de sa mère survenu vendredi dernier entraînera quelques changements dans la seconde partie du bouquin, celle du bilan post-traumatique une quinzaine d’années plus tard. Un facteur d’influence incontournable pour Marc, l’auteur fantaisiste qui a pris sa destinée artistique bien en main.

La veille de son premier jour de résidence, il se présente comme un auteur jeunesse poétique incontournable devant les influenceurs de l’industrie du spectacle au deuxième Contact Culture Laurentides, à Sainte-Thérèse. Écrire, performer sur scène, créer, voilà sa passion, son espace de liberté, sa philosophie de vie!

L’auteur écrira à la bibliothèque jusqu’au 27 novembre. Voir l’horaire complet sur place ou en ligne.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top