- PUBLICITÉ -
Luis Oliva, puis du celtique

Photo Pierre Latour

Luis Oliva, puis du celtique

Il est tout petit, à peine plus grand que sa guitare, et le jeune homme originaire du Guatemala arrivé en sol canadien à l’âge de sept ans venait cette fois nous faire découvrir ses talents de musicien, puisque Luis Oliva est d’ores et déjà très connu comme comédien.

Eh oui! Il s’agit bel et bien du protagoniste de la série Tag et Luis Oliva a aussi joué dans Providence, Ramdam et Histoires de filles.

 

C’était donc dimanche dernier dans l’arrière-cour du musée Joseph-Filion, à l’angle des rues Blainville et Saint-Louis, par un chaud après-midi qui éparpillait la petite foule sous les grands arbres pour y trouver un peu d’ombre et de fraîcheur, laissant ainsi le devant de la scène cruellement vide sous le soleil de plomb.

 

N’empêche, le chanteur et son guitariste, ainsi qu’une choriste, ont su donner la substance du tout premier disque de Luis Oliva intitulé Monde.

 

La voix est juste et l’on apprécie la diction franche qui laisse bien entendre les textes, tant en anglais qu’en français. C’est plutôt folk pop et, avec un vrai public devant la scène, nul doute que la «livrée» en aurait été encore plus sympathique.

 

Avaladeen, le 14 août

 

Nous avions fait connaissance avec le flûtiste Michel Dubeau dans une série fort intéressante sur le jazz. Or, voilà le musicien de retour avec les guitaristes Benoit Chaput et Raoul Cyr pour nous présenter des pièces folkloriques que l’on devine très relevées.

 

Un petit détour sur Myspace vous fera découvrir de très belles pièces du quatuor Avaladeen où guitare, flûte et mandoline explorent des thèmes très mélodieux sur des percussions fines.

 

Des influences jazz, latines et juives arrivent à se consolider dans des pièces qui nous font penser à l’Irlande et l’Écosse avec la cornemuse. C’est donc l’influence celtique qui s’anime sur des airs qui passent également par le folklore québécois.

 

La Ville de Sainte-Thérèse vous convie donc à un voyage à partir de l’Espagne en s’embarquant vers la Bretagne, mais que l’on pourra faire en chaise pliante avec de solides musiciens pour réinventer le parcours.

 

Ces Pique-niques du Village et musiques du monde débutent dès 13 h, la représentation dure soixante minutes et c’est bien évidemment gratuit.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top