- PUBLICITÉ -

Crédit photo Maxime Hébert – Le spectacle Maintenant demain, de Luc Langevin, en est un interactif avec le public.

Luc Langevin: L’illusion pour susciter l’émerveillement

De retour d’une tournée de deux mois et demi en France, où il a fait «capoter» nos cousins d’outre-mer avec ses numéros, l’illusionniste Luc Langevin s’apprête ces prochains jours à remonter sur les scènes du Québec pour des supplémentaires de son spectacle Maintenant demain. Cette nouvelle série de spectacles l’amènera notamment, ici dans la région, à Saint-Eustache, Sainte-Thérèse et Saint-Jérôme.

En fait, pour dire vrai, Luc Langevin reviendra plus précisément, après ce séjour en France et une brève halte dans ses terres, de Chine. Il y a passé deux semaines à superviser des numéros auxquels il a contribué pour le Cirque du Soleil en vue d’un spectacle qui sera présenté en exclusivité à Hangzhou, une ville de 15 millions d’habitants située à environ deux heures de Shanghai, en Chine.

«C’est un projet sur lequel je travaille, avec Stéphane Bourgoin, un collègue magicien, depuis trois ans maintenant. On a créé plusieurs illusions pour ce nouveau spectacle du Cirque du Soleil, le premier qui sera présenté en Chine, et cela à compter du 3 août prochain. C’est un spectacle, je dirais, révolutionnaire à plusieurs égards. Les producteurs voulaient des moments de magie et d’illusion; et nous les avons créés. Nous assurons maintenant un suivi sur la construction des accessoires et le coaching des artistes, la mise en place et l’éclairage de ces illusions», de raconter, en entrevue téléphone, Luc Langevin, quelques jours avant de s’envoler justement vers la Chine.

Un bel accueil en France

Aussi, avant de renouer avec le public québécois, celui qui s’adonne à la magie depuis l’âge de 6-7 ans dit garder un excellent souvenir de l’accueil qu’il a reçu en France, où il s’était déjà produit à l’occasion de son premier spectacle. Cette fois, il a présenté une série de 35 représentations dans l’Hexagone, mais aussi en Suisse et dans la Principauté de Monaco, sur une période de deux mois et demi.

«Je sens que ma notoriété est sur la pente ascendante en Europe. Je vis un peu ce que j’ai vécu ici au Québec à mes débuts. Je commence tranquillement à établir mon nom; on me reconnaît de plus en plus. Je compte d’ailleurs y retourner en 2020 pour encore plus de représentations là-bas», se félicite Luc Langevin, heureux de l’accueil du public français auquel il a d’ailleurs appris la signification du mot «capoter».

Une série de 26 spectacles

Pour l’heure, c’est une série de 26 spectacles déjà confirmés qui l’attend à compter de ce samedi 20 juillet, alors qu’il sera sur la scène du Théâtre Lionel-Goulx (TLG), à Sainte-Thérèse. Puis, après une journée de congé, il sera à la salle Le Zénith Promutuel Assurance, à Saint-Eustache, les lundi 22, mardi 23 et mercredi 24 juillet.

Plus tard, on pourra aussi le voir, toujours dans la région, à la salle Gilles-Vigneault, à Saint-Jérôme, le vendredi 18 octobre, et à nouveau à la salle Le Zénith Promutuel Assurance, cette fois le jeudi 26 décembre.

Un spectacle interactif

Si la version québécoise de ce deuxième spectacle (mis en scène par René Richard Cyr) en carrière demeure identique à celle déjà présentée dans un premier temps, Luc Langevin estime que les spectateurs qui l’ont déjà vue ne doivent pas bouder leur plaisir de revoir les 12 numéros d’illusion qu’il a concoctés.

«Comme il s’agit d’un spectacle interactif avec le public, chaque représentation est différente d’un soir à l’autre. Il y a des gens qui montent sur scène, ou encore, des gens qui, depuis leur siège, vont choisir des choses qui vont avoir une incidence sur la soirée, comme les vêtements que je vais porter pendant tout le spectacle. Et il y a le numéro final dans lequel une personne est transportée d’un endroit à l’autre. La réaction de la personne qui a été choisie est évidemment différente à chaque représentation», mentionne l’illusionniste, toujours fasciné par l’émerveillement que suscitent ses numéros.

Et c’est d’ailleurs un aspect qui ressort, croit-il, du spectacle Maintenant demain, dont le propos porte sur le présent et l’avenir. Seul sur scène tout le long, l’illusionniste cherche, en effet, à faire revivre cette sensation d’émerveillement que chacun de nous a encore en lui.

«C’est une sensation particulière que l’on vit au quotidien lorsqu’on est enfant, mais de moins en moins à mesure que l’on vieillit. La magie et l’art de l’illusion ont, je trouve, le pouvoir de nous faire revivre cette sensation-là. Pour moi, c’est important que d’être émerveillé. J’aime être celui qui provoque cette étoile dans les yeux des gens, et voir leur sourire. Moi, c’est ce qui me motive, c’est ce qui m’anime que de susciter de telles émotions chez le public», de mentionner, en conclusion, celui qui, en 2019, souligne ses 10 ans de carrière.

Pour acheter des billets en vue d’une représentation à venir, ou encore, en savoir davantage sur Luc Langevin, il suffit, enfin, de consulter le [http://luclangevin.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top