- PUBLICITÉ -
Les parapluies de Bois-des-Filion

Photo Pierre Latour:Le chanteur du groupe Kaïn, Steve Veilleux.

Les parapluies de Bois-des-Filion

La Saint-Jean sous la pluie

Nous roulions vers Bois-des-Filion sur l’autoroute 640, un peu comme dans le dernier Grand Prix de Montréal, avec la vision obstruée par le ruissellement des roues des voitures en cet été de toutes les inondations.

Rien à faire, la Saint-Jean-Baptiste serait à l’image de l’été pluvieux et le groupe Kaïn en ferait les frais.

Ils ont tout de même été plus d’un millier de fanatiques de la Fête nationale ou bien de Kaïn, sans doute les deux, pour subir de telles averses en se présentant au parc du Millénaire pour célébrer le 24 juin.

Regroupés par grappes de deux ou trois sous le même parapluie, les Filionois ont entonné les plus grands succès du groupe québécois avec des applaudissements et des cris étouffés par l’ondée. Bien évidemment, la scène était recouverte pour protéger la technique et les musiciens.

Mais les succès Embarque ma belle et l’Amour du jour tout comme Mexico auront fait chanter le Québécois et sa fiancée malgré la pluie et la boue, parfois même de fortes averses, une foule constituée de jeunes gens, il va sans dire, et qui a répondu à l’énergie des musiciens avec ferveur pour l’opposer à la grisaille.

Parce que, avec Kaïn, tout le monde chante. À commencer par le multi-instrumentiste Patrick Lemieux aux guitares, Éric Maheu à la basse et Yannick Blanchette à la batterie pour soutenir le chanteur attitré et guitariste Steve Veilleux, qui a écrit pratiquement toutes les chansons du groupe, lequel est d’ailleurs en préparation d’un quatrième album.

Kaïn s’est taillé une place dans la marge, depuis une dizaine d’années, mais le succès de ses joyeux lurons supplante le mépris des institutions et leurs disques se vendent à grande échelle. Les p’tits gars de Drummondville ont tout de même remporté le prix du groupe de l’année à l’ADISQ, en 2006.

Ce fut donc festif malgré une météo pitoyable, c’est ça la Saint-Jean et on la célèbre beau temps, mauvais temps, à Bois-des-Filion.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top