- PUBLICITÉ -
Les Filles d’Isabelle de Sainte-Thérèse fêteront leur cinquantenaire le 15 mai

(Photo Michel Chartrand)

Les Filles d’Isabelle de Sainte-Thérèse fêteront leur cinquantenaire le 15 mai

Sous la présidence d’honneur de Linda Lapointe

Le Cercle des Filles d’Isabelle de Sainte-Thérèse célèbre en 2010 son cinquantième anniversaire de fondation et, dans ce contexte, convie toutes les membres du regroupement, leurs conjoints et amis à participer à une journée commémorative qui se déroulera sous la présidence honoraire de la femme d’affaires et ex-députée de Groulx, Linda Lapointe, le samedi 15 mai prochain.

Le programme de la journée débutera sous le coup des 15 h avec la messe d’action de grâces à l’église Cœur-Immaculée-de-Marie, située 7, boulevard Desjardins à Sainte-Thérèse. Elle sera suivie d’une soirée-hommage, dès 18 h, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, sis au 120, boulevard du Séminaire à Sainte-Thérèse. Ce dernier évènement au cours duquel se succéderont un cocktail, un banquet et de la danse pour tous aura pour objet de rendre honneur à trois membres jubilaires qui sont des bénévoles actives depuis les balbutiements du Cercle local 1033 Abbé Ducharme, créé en 1960.

Les célébrations seront entrecoupées, de 16 h à 17 h, par une visite gratuite du musée régional Joseph-Fillion, ayant pignon au 6, rue Blainville, à Sainte-Thérèse.

Accessible exclusivement aux Filles d’Isabelle et leurs invités, cette visite leur permettra d’apprécier l’exposition temporaire sur l’histoire des Chevaliers de Colomb de Sainte-Thérèse. Cette présentation publique couvre la période de 1919 à nos jours et comporte des photographies des 38 grands chevaliers du conseil 2015, un tableau sur les aumôniers depuis les 90 dernières années, les costumes et bijoux des troisième et quatrième degrés, des objets anciens de la chevalerie. Une des vitrines du musée protège quelques objets et un livre d’histoire des Filles d’Isabelle. D’autres expositions thématiques seront également ouvertes aux invités.

Un cahier-souvenir judicieusement préparé par la régente du Cercle des Filles d’Isabelle de Sainte-Thérèse, Ginette Plouffe, sera d’autre part mis en circulation pour l’occasion du cinquantième anniversaire.

Questionnée à propos des raisons qui l’ont convaincue d’agir à titre de présidente d’honneur des évènements, Linda Lapointe a indiqué qu’elle avait été très touchée par le dévouement des dames du Cercle des Filles d’Isabelle de Sainte-Thérèse lors de son mandat comme députée de la circonscription de Groulx, de 2007 à 2008. «J’ai accepté leur demande sans aucune hésitation. Leur apport pour les plus démunis de la société et les valeurs humaines d’entraide qu’elles véhiculent sont des plus respectables. On ne peut que vouloir s’y associer d’emblée», a-t-elle raconté.

Pour être de la fête, les personnes intéressées doivent réserver leur billet au coût de 50 $ d’ici le 10 mai, en communiquant avec Ginette Plouffe, au 450-979-2692.

Quelques notes historiques sur le mouvement

Les Filles d’Isabelle est une organisation de femmes catholiques fondée par le père John Russell, en 1897, à New Haven, au Connecticut. Elle est surtout présente au Canada et aux États-Unis. Sa devise est Unité, amitié et charité.

Son organisation est comparable aux Chevaliers de Colomb, un regroupement d’hommes. Les Filles d’Isabelle veulent centraliser les groupes de femmes et œuvrer pour le bien-être dans la société. Elles sont aujourd’hui 60 000 Filles, ce qui en fait l’un des plus grands organismes féminins. En 2002, elles ont célébré les 105 ans de leur organisation.

La patronne de l’organisation est Isabelle de Castille, qui unifia son pays sous la bannière du christianisme et qui aida le voyage de Christophe Colomb. Sur le plan spirituel, l’organisation offre une participation active aux messes. Les membres apprennent à se connaître et organisent des collectes de fonds, entre autres pour les paroisses. Elles adhèrent également aux causes civiques qui touchent les femmes et les familles.
À noter que le prochain congrès international des Filles d’Isabelle se tiendra cette année à Montréal, un rendez-vous que ne veut d’ailleurs pas manquer Ginette Plouffe.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top