- PUBLICITÉ -
Les Chanteurs de Lorraine accueillent l’Orchestre de Saint-Dié-des-Vosges

Photo Claude Desjardins

La directrice artistique des Chanteurs de Lorraine, Sandra Penner, la présidente du chœur, Claire Michaud et la conseillère municipale Diane D. Lavallée vous convient à ce grand concert, le vendredi 25 octobre.

Les Chanteurs de Lorraine, sous la direction de Sandra Penner.

L’Orchestre symphonique de Saint-Dié-des-Vosges, sous la direction de David Hurpeau.

Les Chanteurs de Lorraine accueillent l’Orchestre de Saint-Dié-des-Vosges

En passant par les Lorraine

Ça fera beaucoup de monde sur la scène, et la grande salle du Centre culturel Laurent G. Belley prendra forcément du volume. Pensez: un contingent de 50 musiciens, en plus d’une quarantaine de choristes, réunis pour un concert unique intitulé En passant par les Lorraine.

Ce titre contient une double allusion à la provenance des effectifs qui s’y produiront, le vendredi 25 octobre, à 20 h, alors que Sandra Penner et les Chanteurs de Lorraine accueilleront l’Orchestre symphonique de Saint-Dié-des-Vosges (dans la région française de la Lorraine) et son directeur David Hurpeau.

La chose a été rendue possible, a-t-on appris, grâce à une subvention venant du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée, à laquelle s’ajoutent les contributions financières des administrations lorraine et déodatienne (à chacun son gentilé), les deux villes étant jumelles à la faveur d’un pacte d’amitié signé en 1990.

Des premières

«Les membres de l’orchestre arriveront dans l’après-midi du 22 octobre et repartiront une semaine plus tard» , de préciser la présidente des Chanteurs de Lorraine, Claire Michaud, dont l’organisme deviendra une sorte de comité d’accueil qui, en marge de cette rencontre musicale qui nourrit déjà l’enthousiasme des participants, servira aussi de guide lors d’activités et de visites touristiques.

Au programme de ce concert, on reprendra des extraits du Requiem, de Mozart, présenté en juin dernier, en plus de chants du Québec (dont Le vaisseau fantôme, de Claire Pelletier) et de la France. Le violoniste et compositeur Franck Natan sera présent pour entendre l’une de ses œuvres, intitulée De nos racines, composée tout récemment, à l’occasion du 1 350 anniversaire de Saint-Dié-des-Vosges, et qui sera jouée pour la première fois au Canada. Un autre compositeur français fera le voyage, alors que l’Orchestre créera une œuvre inédite de Pierre Thilloy, intitulée Roue de feu.

À noter que Sandra Penner et David Hurpeau se partageront le pupitre, le chef français se chargeant évidemment des parties du concert réservées à l’orchestre, à une exception près, puisque les extraits du Requiem, de Mozart, seront entièrement dirigés par Mme Penner. «L’œuvre n’est pas si compliquée, mais elle est structurée de telle façon qu’il faut bien connaître les entrées du chœur. Alors on a décidé que c’est moi qui serait au pupitre» , raconte Sandra Penner, qui vivra une première expérience en direction d’orchestre. «Je n’ai jamais fait ça, mais nous aurons quelques répétitions avant» , de dire la directrice dans un grand sourire.

Émotions et nuances

À bonne distance de Lorraine, le chef Hurpeau dirige en ce moment les répétitions en tenant compte de certaines données techniques fournies par la directrice du chœur. «C’est toujours bon pour un chœur ou un orchestre de travailler avec un autre chef» , reprend Sandra Penner, en se décrivant comme une directrice d’émotions et de nuances, des couleurs qu’elle s’efforcera de transmettre aux musiciens une fois qu’ils se retrouveront devant elle, avec le chœur, quelques jours avant le concert.

Et puisque vous vous posez la question, sachez que 40 choristes ne font tout simplement pas le poids avec un orchestre de 50 musiciens, de telle sorte que le chœur bénéficiera d’un système d’amplification. Si certains ont déjà expérimenté la chose, la plupart des membres des Chanteurs de Lorraine se produiront pour une première fois avec un orchestre symphonique. Ce sera d’ailleurs le cas pour Claire Michaud, qui en rêvait depuis longtemps. «Et au-delà de la musique, il y a la rencontre et tout l’aspect amical qui rend l’expérience encore plus intéressante» , dit-elle.

«Pour la Ville, c’est un grand honneur que de recevoir cet orchestre et nous allons tout mettre en œuvre pour que ce soit une belle réussite» , exprimait pour sa part la conseillère municipale Diane D. Lavallée, qui est aussi déléguée aux arts et à la culture.

À noter que les billets sont en vente au coût de 25 $ et qu’on peut les acheter en ligne sur le site Web de la municipalité, de même qu’à l’hôtel de ville, à la bibliothèque, à la pharmacie Uniprix de Lorraine et auprès des choristes. On pourra également s’en procurer à la porte, au coût de 30 $. Dans un cas comme dans l’autre, ce sera gratuit pour les jeunes de 14 ans et moins. Pour toute autre information: 450 965-0721 ou chanteursdelorraine@gmail.com.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top