- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Le spectacle sans prétention de Marc-André Fortin

Sur la scène de l’église Sacré-Cœur, le jeudi 19 mars

L’an dernier, Marc-André Fortin avait présenté aux gens de Sainte-Thérèse un spectacle haut en lumière, en décor et en mise en scène. Rien de moins qu’un show de variétés au cours duquel le chanteur se promenait non seulement entre les ballades et le rock’n’roll, mais où il surprenait son public en mettant à profit ses talents d’humoriste et en portant tour à tour les chapeaux de chanteur de charme, crooner, rockeur, danseur et animateur.

Un an plus tard, le chanteur revient à Sainte-Thérèse (le jeudi 19 mars), cette fois sur la scène de l’église Sacré-Cœur, avec un spectacle qu’il souhaite intime, chaleureux et sympathique.
«J’invite les gens à participer au spectacle avec moi. En fait, je n’ai que deux chansons – les deux premières – qui sont déjà déterminées. Pour le reste, je laisse le choix au public», explique-t-il. Avec pour seul décor un tableau sur lequel sont écrits des mots qui serviront de points de repère dans le choix des chansons, le spectacle de Marc-André Fortin réunira essentiellement les chansons issues de ses deux albums.

Bref, un spectacle qui tranche franchement avec le style un peu plus criard auquel il avait habitué son public. «C’est vrai. Pour mon premier spectacle, nous étions 10 sur scène. Cette fois, il n’y aura pas de super mise en scène et nous ne serons que trois sur scène. Il n’y aura pas non plus d’éclairage sophistiqué ni de grand décor. C’est un peu comme si les gens entraient dans mon salon», illustre-t-il.

Le chanteur ne cache pas que le changement a nécessité une certaine dose d’adaptation de sa part, mais reste que c’est sans prétention qu’il se lance et espère que son spectacle saura durer le plus longtemps possible. «Les ventes de mon album – Juste ici – vont bien. Les derniers chiffres indiquent 4 200 copies vendues depuis sa sortie, il y a un mois seulement. Je suis super content», mentionne-t-il. Déjà, on peut entendre sa reprise de Rosie, de Francis Cabrel, sur toutes les ondes.

L’après-Star Académie

Bien sûr, qui dit Marc-André Fortin dit aussi Star Académie, dont il est le grand gagnant de l’édition 2005. «Star Académie restera toujours pour moi un beau tremplin et un beau raccourci aussi. C’est vrai que cette aventure m’a donné une belle place. Mais là, c’est à moi de m’arranger pour la garder», résume-t-il.

Ce qu’il a fait, l’été dernier, en mettant fin au contrat qui le liait avec les Productions J. Une séparation qui s’est faite à l’amiable, précise-t-il. «L’été passé, alors que le téléphone s’est arrêté de sonner, j’aurais pu choisir d’attendre que les choses arrivent d’elles-mêmes», relate-t-il. Il a plutôt décidé de prendre le taureau par les cornes et de s’investir à fond dans sa carrière, en devenant lui-même producteur et codirecteur artistique de son second album. Une expérience riche en émotions et en découvertes, mais combien éreintante par moment. «Une chance que je suis bien entouré», souffle-t-il.

La tournée Juste ici de Marc-André Fortin se poursuivra jusqu’au mois de mai, avant de reprendre de plus belle l’automne prochain. Pour acheter vos billets, contactez la billetterie du Théâtre Lionel-Groulx au 450-434-4006 ou furetez le site Web [www.theatrelg.com]. Billets disponibles également via le Réseau Admission.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top