- PUBLICITÉ -
Le rendez-vous de Boom Desjardins

Boom Desjardins, au Théâtre Lionel-Groulx, le 3 avril.

Le rendez-vous de Boom Desjardins

Sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx, le vendredi 3 avril

Ancien membre du groupe La Chicane, Boom Desjardins poursuit sa route en solo depuis cinq ans. Après un premier album éponyme et le lancement du coffret Au nom de la musique, comprenant un CD de ses plus grands succès et un DVD de son premier spectacle solo, Boom lançait, au printemps dernier, son deuxième album solo intitulé On se ressemble tant. S’ensuit depuis une tournée provinciale qui le conduira sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx, le vendredi 3 avril prochain, à 20 h.

«Depuis le mois de septembre qu’on présente ce spectacle. Parfois en version acoustique, parfois en version gros spectacle, comme ce sera le cas à Sainte-Thérèse», indique-t-il. Déjà, une cinquantaine de spectacles ont été faits et autant reste à faire.

Au menu, des titres issus, bien sûr, de son plus récent album, mais aussi des chansons qui ont marqué son parcours d’artiste. «Difficile pour moi de ne pas faire Calvaire en spectacle», confie-t-il. Et des medleys: un du temps de La Chicane et un autre signé Boom Desjardins.

La minute de gloire

Résolu à faire tomber cette barrière qui divise le public et l’artiste sur scène, Boom assure qu’il passera une partie de la soirée parmi les gens du public. «Je veux vraiment faire disparaître cette barrière qui n’existe pas ailleurs. Quand je rencontre des gens à l’épicerie, elle n’existe pas», illustre-t-il. Boom poussera même un peu plus la démarche en faisant monter sur scène une personne du public, consentante, on s’entend. «Là, sur scène, cette personne aura une minute pour faire ce qu’elle veut. Ce sera sa minute de gloire», explique-t-il.

Du reste, à force de chanter depuis des années sur toutes les scènes du Québec, Boom sait désormais à qui il s’adresse. «Dans certaines villes où on a chanté plusieurs fois, on reconnaît des gens. Moi, j’ai souvent l’impression de connaître les gens qui sont devant moi. J’ai même l’impression de faire partie de leur gang», assure-t-il. Et c’est ce lien justement qui se tisse et existe depuis des années entre lui et son public qu’il entend faire perdurer le plus longtemps possible. «Ma carrière, c’est le public. C’est avec lui que je veux créer une relation. Et plus encore, une relation qui durera parce que c’est cette stabilité chez un artiste qui apporte la qualité dans son travail», ajoute-t-il.

Satisfait de la transposition de ses chansons, de l’album à la scène, Boom se réjouit de la symbiose qui s’est naturellement installée entre le spectacle et le disque. «Il ne faut pas oublier qu’on a de grosses machines en arrière de nous qui commandent que les sorties d’album soient faites aux deux ans, parfois même à chaque année. Ça ne nous laisse pas beaucoup de temps pour livrer notre message aux gens», souligne-t-il. Voilà pourquoi Boom ne se contentera pas d’interpréter ses chansons; il les vivra. Toutes autant qu’elles sont. Parce que la vraie raison derrière tout CD, en ce qui le concerne, c’est justement ce rendez-vous ultime avec les gens que lui procure la tournée.

Pour acheter vos billets, composez le 450-434-4006 ou le 514-790-1245. Vous pouvez également taper le [www.admission.com]. Notez que Richard Petit assurera la première partie du spectacle de Boom Desjardins.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top