- PUBLICITÉ -
REFRAIN, Patrick Kearney, Sainte-Thérèse, Conseil de la Culture et des Communications.

Patrick Kearney, président du REFRAIN.

Le REFRAIN bénéficie d’une subvention importante

Fondé à Sainte-Thérèse

Le Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants (REFRAIN) a vu le jour à Sainte-Thérèse, en avril 2020, en pleine pandémie, sous l’impulsion de Patrick Kearney, directeur du Festival Santa Teresa.  Après avoir reçu, en novembre dernier, 440 000$ de Québec pour sa mise en place, voilà que la semaine dernière, le conseil de la Culture et des Communications lui remettait 400 000$ de plus pour le développement d’une plateforme numérique.

Ayant pour mission de rassembler et de valoriser les festivals et événements culturels indépendants et de les placer en tant qu’acteurs incontournables du développement économique, touristique et culturel québécois, le REFRAIN mise sur diverses initiatives afin de rejoindre les communautés directement touchées par les festivals, quelle que soit la région. C’est en voyant que son festival ne pourrait être présenté de façon standard, en 2020, que Patrick Kearney a eu l’idée de regrouper les festivals indépendants du Québec sous une même bannière. Aujourd’hui, ils sont près d’une centaine à en être membres.

«Ce que nous voulons mettre en place avec cette somme, explique Patrick Kearney, c’est une plateforme numérique de référencement par le biais de laquelle il sera possible de savoir quel festival a lieu dans telle région lorsque tu la visites».

Les gens qui partent en vacances ne savent pas nécessairement quels festivals sont présentés dans chacune des régions du Québec qu’ils visitent. C’est pour contrer cette problématique et donc de générer de l’achalandage que sera créée la plateforme numérique du REFRAIN.

«Par exemple, si tu pars au lac Saint-Jean, tu pourras visiter la plateforme pour connaître les festivals artistiques qui y sont présentés. Tu pourras aussi décider de l’endroit de tes vacances en fonction des festivals que tu souhaites visiter selon tes intérêts et les dates», d’ajouter Patrick Kearney.

Prestations d’artistes en numérique

La somme obtenue de Québec servira aussi au REFRAIN à rémunérer les artistes qui se produiront en version numérique sur les sites Internet des différents festivals auxquels ils participent.

«Quand tu visiteras le site du Festival Santa Teresa, explique son directeur général, tu auras alors accès à la performance d’un artiste qui aura été rémunéré. Cela permettra également de découvrir un artiste et en même temps de voir l’ambiance du festival, tout en faisant travailler des artistes».

On espère un plein déploiement de ce nouvel outil numérique pour la saison des festivals 2022.

Entre-temps, le REFRAIN nommera sous peu son conseil d’administration officiel. Patrick Kearney en était le président par intérim à titre de fondateur. Six membres seront issus de festivals musicaux et les cinq autres membres d’autres disciplines, tels l’art numérique, le cirque, le cinéma ou l’humour.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top