- PUBLICITÉ -
Le parcours sinusoïdal de Michel LeBlanc, raconté

La page couverture du livre écrit par Michel LeBlanc

Le parcours sinusoïdal de Michel LeBlanc, raconté

Lancement du livre L’art qui fait revivre du citoyen blainvillois Michel LeBlanc le samedi 28 mai, à 19 h, à la Galerie d’art Rimawi, 109 boulevard Curé-Labelle, Rosemère. Ce livre met en avant-plan ses inspirations par sa plume et non par son pinceau, une œuvre qui illustre les difficultés personnelles qu’a vécues l’auteur tout au long de sa vie.

Du rêve au cauchemar, Michel LeBlanc un jeune athlète ambitieux défie toutes adversités pour arriver à ses fins. Adolescent, il est victime d’intimidation et plonge dans la consommation de stéroïdes anabolisants. À 20 ans, on lui diagnostique 2 tumeurs aux seins. Passionné des arts, il se relèvera par sa thérapie miracle ; la peinture et réalisera le rêve de démarrer son entreprise.

Plusieurs années plus tard, à la sortie d’un restaurant, il est victime d’un accident fatal, heurté dans un face à face par un chauffard. Frôlant la mort, les jambes écrasées, il sera hospitalisé pendant 6 mois. Cloué à son lit et n’ayant plus le goût de vivre, l’homme recevra la visite d’une bonne fée, qui lui dénichera un atelier clandestin au sous-sol de l’hôpital afin qu’il se remette sur pied.

Originaire de Rimouski, Michel LeBlanc est un artiste-peintre professionnel handicapé membre de Visions sur l’art Québec. L’artiste a exposé un peu partout sur la planète, de Paris à l’Italie en passant par la Californie. Membre de l’Union des artistes à titre de comédien, il est également conférencier et porte-parole du Parcours-Don d’Uniatox (prévention des toxicomanies).

Lart qui fait revivre chez Clermont Éditeur sera disponible dans toutes les librairies le 26 mai.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top