- PUBLICITÉ -
Le maestro Michel Brousseau est honoré de belle manière

Photo Nicolas T. Parent

Nous reconnaissons Michel Brousseau, accompagné de membres de sa famille et de dignitaires venus lui rendre un hommage particulier, alors que l’on fête ses 20 ans de carrière à la direction artistique du Chœur philharmonique du Nouveau Monde – Sainte-Thérèse.

Photo Nicolas T. Parent

Des membres du Chœur philharmonique du Nouveau Monde ont chanté pour leur maestro. Un moment très apprécié du directeur artistique. Son fils faisait d’ailleurs partie du groupe de choristes.

Photo Nicolas T. Parent

Michel Brousseau a reçu des hommages et des cadeaux dans le cadre de cette soirée en son honneur.

Le maestro Michel Brousseau est honoré de belle manière

Il célèbre 20 années comme directeur artistique

Le Chœur philharmonique du Nouveau Monde – Sainte-Thérèse célèbre cette année les vingt ans de direction artistique du maestro Michel Brousseau. Le tout a été souligné en présence de choristes et de dignitaires, le 28 septembre dernier, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville.

Ce groupement artistique, fondé en 1961 et autrefois dirigé par Jean-Pierre Guindon, se présente d’ailleurs sous un tout nouveau nom, suite à sa dernière assemblée annuelle.

- Publicité -

Notons qu’auparavant, on appelait ce groupe les Chanteurs de Sainte-Thérèse. Le nouveau nom reflète alors sa réalité actuelle. En effet, la Société philharmonique du Nouveau Monde, sous la direction de M. Brousseau, regroupe maintenant quatre chœurs issus des villes de Sainte-Thérèse, Mont-Tremblant, Montréal et Ottawa.

La soirée, quant à elle, cherchait à rendre hommage au chef Brousseau, avec des remerciements, un volet humoristique fort apprécié, une remise de cadeaux, ainsi qu’une chanson spéciale et personnalisée, interprétée par des membres de la chorale de Sainte-Thérèse.

Ce moment unique se déroulait d’ailleurs en présence de la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, ainsi que du député fédéral sortant, Ramez Ayoub.

«Voici donc quelques-unes de ses qualités. Persévérance, détermination, rigueur, fougue, passion. Avec humour, il nous transmet sa direction» , de chanter ensemble les membres de la chorale, devant leur directeur artistique visiblement ému.

«Tout plein d’ambition et de grande vision. Des concerts à profusions, à travers le monde nous chanterons.»

Un peu d’histoire

Après 38 années de loyaux services, Jean-Pierre Guindon confie le chœur thérésien à Michel Brousseau, un jeune chef prometteur originaire de Saint-Canut, mais résidant de Saint-Jérôme. Alors Premier Prix du conservatoire de musique de Montréal, directeur artistique du Chœur philharmonique du Nouveau Monde de Montréal et de l’ensemble vocal Semper Fidelis, il est le candidat idéal afin d’assurer la continuité et une pérennité certaine.

Michel Brousseau a initié des tournées en Italie, en Roumanie, en France, aux États-Unis et au Royaume-Uni, ainsi qu’en Autriche.

En février 2013, il est le premier chef québécois à être invité à créer un nouvel opéra, intitulé Pinocchio, au célèbre Teatro San Carlo, de Naples. Il fait partie régulièrement de jurys internationaux, étant reconnu pour avoir dirigé des orchestres et interprètes de renom en Italie, en Amérique du Nord et dans certains pays d’Europe de l’Est, dont la Bulgarie, l’Ukraine et la République tchèque.

La programmation

Cette soirée haute en couleur fut aussi l’occasion de lancer la programmation 2019-2020 du Chœur philharmonique. La population thérésienne est ainsi invitée, le 30 mai de la prochaine année, à un événement de grande envergure, organisé en l’honneur d’un monument de la musique classique.

Il s’agira du 250e anniversaire de naissance de Ludwig van Beethoven. Le Chœur interprétera, pour l’occasion, la Missa Solemnis, opus 123, de ce dernier. Avec plus de 150 choristes et un orchestre composé d’une quarantaine de musiciens, cette programmation est un défi artistique sans précédent. Il s’agit ici, aux dires de Georges Maillet, du CPNM, de l’œuvre probablement la plus complexe écrite par le compositeur et pianiste d’origine allemande.

Cette première des Laurentides sera donc l’occasion pour tous de constater l’immense talent du groupe choral et local, ainsi que des musiciens et solistes, mais aussi de l’excellence et de la précision de la direction artistique assurée par le grand Michel Brousseau.

Pour plus d’informations concernant cette organisation d’artistes et de passionnés: [http://www.leschanteurs.org].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top