- PUBLICITÉ -
Le Concours Paroles et musique

Parmi les auteurs primés l’an dernier, on retrouvait Denis Hachey et Jessica Renaud.

Le Concours Paroles et musique

Ce talent qui ne demande qu'à s'exprimer

Au fond, quel mérite y a-t-il à avoir du talent, cette disposition toute naturelle qui, selon certains, ne débouche que très occasionnellement sur le génie, sauf si, bien entendu, on y met l'effort voulu? Et du talent, quand on en a, n'est-ce pas un presque péché que de le laisser dormir?

Bien sûr, on fait ce qu’on veut, mais depuis trois ans, le Studio de la Relève offre aux étudiants de quatrième secondaire de quelques écoles de la région, une très rare occasion de pondre un texte qui peut éventuellement et concrètement devenir une vraie chanson, interprétée par de vrais musiciens et gravée sur un vrai disque.

Et c’est avec l’assurance manifeste que montrent les détenteurs d’une formule éprouvée qu’on a lancé l’édition 2012 du concours Paroles et musique, cette semaine, en présence des élèves du programme FMS (formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé) du Centre multiservice de Sainte-Thérèse, l’une des trois écoles, avec la polyvalente Sainte-Thérèse et la polyvalente Deux-Montagnes, qui adhèrent à la chose, avec la complicité volontaire des professeurs de français.

Les jeunes se voient alors engagés dans un concours d’écriture de textes de chansons qui sont soumis aux musiciens et groupes membres du Studio de la Relève, un organisme localisé à Rosemère et qui, selon les vœux de son fondateur, Christophe Danetz, s’est donné pour mission, en soutenant la pratique musicale, «d’aider les jeunes à bâtir leur fierté et à rêver grand pour réussir à l’école et dans la vie.»

Et c’est par centaines que les œuvres estudiantines affluent pour être examinées par ceux qui pourront potentiellement les mettre en musique. L’année dernière, quelque 1 000 textes avaient été soumis avant un premier tri qui en aura retenu 400, jusqu’à ce qu’on détermine 70 mises en nomination. Les groupes impliqués dans le concours ont alors primé 12 textes, lesquels sont devenus autant de chansons qui furent interprétées dans le cadre d’une série de galas dans les écoles participantes, le tout débouchant vers une finale régionale couronnant les grands gagnants.

Cette grande finale, cette année, aura lieu à la fin mai et, outre le velours que peut apporter une telle reconnaissance pointe également la possibilité de suivre physiquement sa chanson dans le cadre d’un voyage menant vers le réseau Faro, c’est-à-dire le plus important réseau culturel de Mexico. Reconnaissons qu’il y a pire que ça dans la vie.

Et pour nous prouver qu’il n’en ressort pas de la piquette, on a fait entendre une chanson finaliste de la récolte 2011, une jolie complainte de Jessica Renaud (Pour toi) mise en musique et interprétée en direct par le groupe Perfect Sideline.

Mlle Renaud était par ailleurs accompagnée de Denis Hachey, un autre finaliste de l’an dernier. Tous deux ont parlé de cette expérience en soulignant son caractère motivant et différent, tout en énumérant certaines vertus collatérales à ne pas dédaigner. «Ça nous permet de créer des liens avec les professeurs. Ça leur donne parfois la chance de mieux comprendre un élève qui ne parle jamais», exprime notamment Jessica Renaud.

Quant à la recette miracle assurant le texte parfait, il semble bien que ça n’existe pas, selon les propos recueillis sur place, tant de la part des anciens participants que des musiciens de Perfect Sideline. «Il faut écrire avec son cœur et être près de ses émotions», suggère tout de même Denis Hachey. Chose certaine, ça fait toujours du bien.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top