- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Le Beau Lundi de Bigbandissimo

À venir, le 16 août

Le dernier spectacle de la série des Beaux Lundis d’été de la Ville de Boisbriand réunissait une très belle foule pour applaudir Lou Simon, une musicienne aguerrie qui exulte à la voix comme au piano dans le blues et le rhythm’n’ blues. Et le prochain spectacle du lundi 16 août devrait ramener tout ce beau monde dans le parc Claude-Jasmin pour un grand spectacle de type ballroom, avec le Bigbandissimo.

L’ensemble ne comptait que six musiciens lors de sa formation, en 1999, mais son directeur musical, Dominic Forget, a progressivement recruté une vingtaine d’instrumentistes de la région et même une chanteuse, pour en faire le grand orchestre que constitue aujourd’hui le Bigbandissimo.

Il est rare de nos jours d’entendre de grands ensembles tel celui que le célèbre Glenn Miller dirigeait pour divertir les gens durant la Deuxième Guerre mondiale, et c’est tout à fait dans cet esprit que Dominic Forget oriente sa troupe, qui ajoute toutefois une touche moderne avec du disco, du rock et de la pop.

Quoique la substance première du Bigbandissimo demeure le jazz et la musique latine, voire du rhythm’n’ blues et donc toujours dans des registres dynamiques et très dansants.

Ils ont déjà séduit autant les Térésiens, à la Place du Village, que les Boisbriannais, au Brunch du partage, et il est à prévoir une belle foule pour ce grand concert du lundi 16 août.

Les musiciens du groupe sont âgés de 26 à 60 ans et leur sérieux n’est plus à démontrer, puisque l’ensemble tient des répétitions tous les lundis, de septembre à juin, en plus de l’investissement personnel de chaque instrumentiste. Et à tous les automnes, le Bigbandissimo tient une fin de semaine complète de pratique intensive, afin de préparer l’année à venir.

C’est ainsi qu’au fil des années l’ensemble s’est constitué un cahier de quelque 170 pièces, soit un vaste répertoire de musiques festives qui les amène souvent à se produire dans les grands événements corporatifs, notamment avec la Banque Nationale et le YMCA, aussi Centraide et l’Association Autisme-Laval, ainsi que la plupart des villes de la couronne nord, y compris Laval.

Le spectacle débutera dès 19 h 30, c’est au 305, chemin Grande-Côte, mais retenez que la représentation sera donnée à la Maison du citoyen en cas de pluie, au 955, boulevard de la Grande-Allée.

En ce qui a trait à la grande finale de la série des Beaux Lundis, gardez en mémoire qu’elle se fera exceptionnellement au parc René-Lévesque avec un autre grand ensemble, mais classique celui-là, soit l’Orchestre symphonique des Basses-Laurentides, sous la direction de Jean-François Renaud.

L’ensemble de 25 musiciens de niveau intermédiaire a été fondé en 2007 et il vous proposera l’Ouverture Egmont, aussi le 2e et le 7e mouvement de la 1re Symphonie de Beethoven, également Capricio espagnol, de Rimsky-Korsakov, et un air de Bach ainsi que du populaire avec Amazing Grace, en plus de trames filmiques avec Forrest Gump et une finale sur le thème de Gladiateur, sous les feux d’artifice.

Dire que la série des Beaux Lundis d’été avait débuté dans un petit local du Centre d’interprétation de la nature, il y a là la preuve que la demande croît avec l’offre culturelle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top