- PUBLICITÉ -
L’Autiste Show: un spectacle de cœur

Emmanuel Auger

L’Autiste Show: un spectacle de cœur

Un  «spectacle de cœur», voilà comment le comédien Emmanuel Auger qualifie l’Autiste Show. Cet évènement, qu’il a créé afin de venir en aide à sa sœur et à sa nièce Ellie‑Anne, née avec le syndrome de l’autisme, avait lieu pour la 11e fois le 8 juin dernier.

Des dizaines d’artistes ont ainsi délaissé leur cachet pour la cause, laquelle est également appuyée par de très nombreux commanditaires et organisée par des bénévoles. Ce spectacle-bénéfice en est effectivement un de cœur, car il réunit des centaines de personnes autour d’un unique enjeu aux facettes multiples.

En effet, ce trouble envahissant du développement peut prendre des formes et des degrés divers. Le site Web de l’organisme Action Autisme (auquel sont entre autres versés les profits de l’Autiste Show) l’explique ainsi en termes accessibles: «Les messages que les sens transmettent au cerveau sont mal reçus ou mal interprétés. Il en résulte une appréciation confuse de la vie et de l’environnement.» Qui plus est, ces anomalies au niveau de la communication et des interactions sociales s’accompagnent parfois d’épilepsie ou d’une déficience intellectuelle.

Emmanuel Auger qualifie de «fléau» ce syndrome qui atteint aujourd’hui un enfant sur 88 et un garçon sur 55. L’autisme est aussi un trouble incurable et, malgré la variété des traitements et des moyens mis en place pour améliorer la qualité de vie des personnes autistes et celle de leur entourage, les familles affectées par ce syndrome peuvent se sentir esseulées et désemparées.

C’est pourquoi l’Autiste Show existe. Dans l’immédiat, il offre aux personnes autistes et à leurs proches de savourer un répit momentané d’un quotidien difficile. Aussi, c’est une opportunité de s’épauler, de sentir une forme de soutien, de compréhension mutuelle. À long terme, les fonds recueillis permettent d’aider les organismes, dont Action Autisme, qui peuvent à leur tour offrir plus de services aux personnes autistes et leur entourage.

On ressent donc beaucoup de chaleur, on aperçoit beaucoup de sourires à déambuler dans la salle de spectacle, alors que les artistes se donnent généreusement sur scène. C’est nulle autre que Joe Bocan qui ouvre le bal en offrant son succès Repartir à zéro, puis elle cède ensuite le micro à Brian Tyler, qui réjouit la foule avec des pièces blues solidement appuyées par l’orchestre maison Post Mortem.

Dany Bédar vient également faire son tour, salué avec joie alors qu’il interprète Ya du monde et Laisse‑moi pas m’aimer tout seul. Le groupe Kaïn soulève le public avec Embarque ma belle, alors que Marie‑Chantal Toupin chante Soirée de filles avec Tara Beauchemin, jeune chanteuse autiste bien en voix.

Il s’agit d’une autre particularité de l’évènement que d’offrir une vitrine à des artistes vivant eux‑mêmes avec l’autisme, à l’instar du guitariste et chanteur Dany Santerre Lampron, du batteur Francis McVeay, de la chanteuse Cynthia Dufresne et du D.J. P‑O. Lors de leurs performances, l’accueil et le soutien que leur apporte le public est extraordinaire et touchant, bruyant et authentique.

Se joindront plus tard à la fête David Jalbert, Andie Duquette, Marco Calliari, Stage Lacroix, l’incroyable Nic Payne et Kissed – Hommage à Kiss, et tous ces artistes auront contribué à la considérable somme de 28 000 $ réunie par l’évènement et ses ramifications. Un nouveau rendez‑vous est déjà fixé pour l’Autiste Show 2014, soit le 7 juin, toujours à l’aréna de Blainville, selon la formule gagnante.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top