- PUBLICITÉ -
L’astronomie en musique

(Photo Yves Déry)

L’astronomie en musique

Une conférence planante en perspective

C’est un spectacle-conférence tout à fait exceptionnel que l’on vous offre à la Maison du citoyen de Boisbriand ce dimanche, 8 novembre, alors que le conférencier Pierre Lacombe, directeur du Planétarium de Montréal, sera accompagné d’une quarantaine de musiciens pour vous amener dans le cosmos.

L’astrophysicien viendra donc prononcer neuf allocutions entrecoupées de pièces classiques et jazz, en lien avec le sujet abordé.

Ils seront en fait une quarantaine d’instrumentistes avec l’Orchestre Symphonique des Basses-Laurentides jumelé à l’Harmonie Vent du Nord, sous la direction du chef Jean-François Renaud, afin de souligner en paroles et en musique cette Année mondiale de l’astronomie.

- Publicité -

Pierre Lacombe est un scientifique de pointe certes, mais aussi un communicateur de talent qui vous parlera de la station spatiale, d’exploration vers la Lune, Mars et Jupiter, mais aussi des comètes, avec quelques apartés sur les inepties de la science-fiction et la vie extra-terrestre.

L’introduction du conférencier durera une trentaine de minutes, mais les huit autres interventions ne prendront que de trois à cinq minutes, entre des interprétations, par l’orchestre, des trames musicales de Apollo 13, Blue Moon, Stardust (avec l’alto Denise Parent qui chante à la contrebasse) et également Star Wars (en version disco pour illustrer les erreurs de la science-fiction) Independance Day.

Et pour commémorer cette Année de l’astronomie qui nous ramène au milieu du XVIIe siècle, avec Thomas Harriot et le mieux connu Galilée, le chef d’orchestre Jean-François Renaud a dégoté une partition du premier mouvement de la 8e Symphonie de William Herschel, qui fut aussi astronome et surtout le découvreur de la planète Uranus.

Sachez que la Fédération des astronomes du Québec sera aussi du spectacle avec une présentation sur écran géant, notamment du télescope Hubble et de la station orbitale. Et s’il vous fallait encore un argument pour assister à cet évènement musical interplanétaire, alors sachez que le trompettiste Émile Tanguay sera soliste. Il n’a que 11 ans et ils sont nombreux à voir en lui une étoile montante.

Ce spectacle très original, d’une durée d’une heure et 45 minutes, débutera dès 19 h 30, au 955, Grande-Allée, à Boisbriand. Les billets seront offerts à 20 $, à l’entrée le soir même. Et sachez qu’il y a moins de 200 places au concert.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top