- PUBLICITÉ -
L’art caribéen à Boisbriand

(Photo Yves Déry)

L’art caribéen à Boisbriand

Noukatart

Si vous êtes amateur de peinture et que la culture caribéenne vous interpelle, alors nous ne saurions trop vous encourager à faire un saut à la Maison du citoyen de Boisbriand pour y voir la collection de la galerie virtuelle Noukatart.

Cette toute nouvelle galerie existe donc depuis 2008, mais seulement sur le Web, à l’adresse [www.noukatart.com]. Il faut savoir que les quatre jeunes promoteurs, nommément Dammya Loiseau, Rachel Thadal, Réginal Saint-Fleur et Carlo Registre, travaillent sans intermédiaires, en allant eux-mêmes acheter sur place des œuvres d’artistes caribéens reconnus, tout comme ils aiment débusquer de nouveaux talents.

Les tableaux exposés sont à chaque fois des œuvres de coloristes qui se situent entre le figuratif et le symbolisme, ce qui leur confère une étonnante humanité. Les couleurs, souvent écarlates, peuvent aussi tracer des portraits qui confondent l’Homme noir au paysage ambiant et qui font vivre les femmes au quotidien dans une esthétique fascinante.

Un seul genre donc, mais une panoplie de styles vous sont présentés jusqu’à la fin du mois de février, au 955, Grande-Allée, et les acquéreurs pourraient bien être tentés par des prix intéressants pour des œuvres fortes.

Sachez en terminant que, puisqu’elle n’a pas de lieu de diffusion mais seulement une place d’affaires, Noukatart s’évertue également à monter des évènements artistiques et conseille les acheteurs d’œuvres authentiques et équitables.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top