- PUBLICITÉ -
Laureats Concours Litteraire

Isabelle Lauzon, auteure et membre du jury; Johanne Thibodeau, bibliothécaire et membre du jury; Gabrielle English, bibliothécaire et organisatrice de l’événement; Robert Delorme, gagnant du prix Coup de cœur; Mélanie Saint-Laurent, comédienne et lectrice des nouvelles; Marie-Claude Collin, présidente de la Commission de la culture; Sharon Ayotte, gagnante du 1er prix; et Michèle Murray, vice-présidente de la Commission de la culture.

La ville de Blainville est mise en valeur dans des histoires originales

La Ville de Blainville a couronné les deux gagnants de son concours de création littéraire En toutes lettres.

«À l’occasion du 50e anniversaire de la municipalité, les participants devaient faire preuve d’imagination et d’originalité afin d’inclure, dans leur histoire, un lieu de Blainville, un défi que les deux gagnants ont relevé avec brio», a souligné Marie-Claude Collin, présidente de la Commission de la culture.

Premier prix: Sharon Ayotte, Le sourire de Gabrielle. Avec sensibilité et finesse, l’auteure a composé un personnage principal attachant qui, malgré une épreuve difficile, s’efforce de voir la vie avec positivisme. Cette nouvelle a fait l’unanimité au sein du jury, notamment pour son intrigue principale bien développée. La thématique en arrièreplan, qui intègre un lieu bien particulier de Blainville, amène de la profondeur au récit.

Prix Coup de coeur: Robert Delorme, L’envolée du bonheur. La nouvelle a séduit le jury par la qualité de la langue, l’expérience agréable de lecture qu’elle suscite et la vision originale qu’on y donne d’un événement tragique qui s’est déroulé à Blainville. Par sa plume sensible, l’auteur a su générer diverses émotions chez le lecteur.

Le jury a évalué les nouvelles reçues en s’appuyant sur plusieurs critères, dont l’originalité, le style et la cohérence. Il sera possible de lire les nouvelles gagnantes sur le portail de la bibliothèque.

«Une fois de plus, le concours littéraire En toutes lettres a permis à des auteurs blainvillois de s’illustrer et de nous faire découvrir leur talent, le tout dans la thématique du 50e anniversaire de notre ville. J’invite les Blainvilloises et les Blainvillois à prendre connaissance de ces oeuvres. Il y a du talent à Blainville», a conclu Michèle Murray, vice-présidente de la Commission de la culture.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top