- PUBLICITÉ -
La vie après Mix4: un premier single pour Raphaël Roberge

Raphaël

La vie après Mix4: un premier single pour Raphaël Roberge

«Plus haut, plus haut, moi je décolle. Je n’ai plus les pieds sur terre, libre comme l’air.»

Cet extrait, tiré du premier single Libre comme l’air du Thérésien Raphaël Roberge, décrit bien quel esprit anime le jeune auteur-interprète qui s’apprête à voler de ses propres ailes après avoir fait partie de la 4e édition de Mixmania, Mix4, diffusée l’automne dernier sur VRAK-TV.

Fier de la tournée de 45 spectacles qui a suivi Mix4 et qui lui a permis de faire le tour du Québec pour aller à la rencontre de ses fans, Raphaël se dit maintenant prêt à faire cavalier seul et à proposer son matériel bien à lui.

«Lors du dernier spectacle de la tournée de Mix4, le 3 janvier, j’ai versé une larme, mais je suis prêt à passer à autre chose, a-t-il raconté lorsque rencontré au domicile familial de Sainte-Thérèse. Il a ajouté être conscient que l’expérience vécue avec les mixs lui a donné le petit coup de pouce nécessaire pour espérer pouvoir un jour vivre de sa passion.

«Je n’aurais pu sortir mon premier single si je n’avais pas fait Mix. Sans Mix, je ne serais pas là aujourd’hui !»

Cette aventure lui a en effet appris beaucoup, à prendre sa place sur une scène notamment, lui qui était de nature plus réservé. Il chante aussi avec davantage de confiance lorsqu’il se présente devant un public depuis son passage de dix semaines à cette émission de télé-réalité. 

«C’est de cela que parle d’ailleurs mon premier single, de prendre sa place et d’aller au bout de ses rêves.»

L’avenir lui appartient

Outre ce premier single, qui l’amènera à sortir son premier mini-album de quatre ou cinq chansons l’automne prochain, Raphaël a par ailleurs un agenda assez bien chargé qui l’attend cet été.

Pour la première fois, le 24 juin à l’occasion de la Fête nationale à Sainte-Thérèse, il chantera pour ses concitoyens sur la rue Blainville Ouest entre 17 h 45 et 18 h 30. Il promet alors de faire bouger les Thérésiens en interprétant des chansons québécoises de circonstance, mais aussi Libre comme l’air, et Fruits défendus de Brigitte Boisjoli, qu’il a chantée à maintes reprises lors de la tournée de Mix 4.

Il sera ensuite au Festiblues de Montréal les 7 et 9 août, au Festival de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu, le 12 août, et à la salle Émile-Legault de Montréal le 18 octobre.

À l’aube de ses 18 ans, Raphaël continuera en outre de passer des auditions en tant qu’acteur, une carrière parallèle à celle de la chanson qu’il aimerait aussi voir aboutir. «Je ne suis jamais contre un rôle», dit-il d’ailleurs à ce sujet, lui qui a joué dans Ni plus, ni moi, Un tueur si proche et CA, en plus de tenir le rôle principal du court-métrage Okkupay, produit et réalisé par William Robitaille et qui sera présenté dans les festivals.

Libre comme l’air, premier single de Raphaël Roberge, sera disponible sur ITunes dès le lundi 15 juin. Pour en apprendre davantage à son sujet, il suffit de visiter le [facebook.com/RaphaelRobergeOfficiel].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top