- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

La SHGMI rectifie sa position

Oratoire Saint-Joseph

(NDLR) – Tel qu’indiqué dans le Nord Info du 29 mai, la Société d’histoire et de généalogie des Mille-Îles (SHGMI) endosse l’étude de l’historien d’architecture Luc Noppen, selon laquelle l’oratoire Saint-Joseph, situé sur le terrain du Collège Lionel-Groulx, n’a plus de vocation religieuse et qu’il faudrait plutôt en faire un monument commémoratif. En ce sens, la SHGMI émet des doutes quant à une éventuelle demande de subvention, formulée par le Cégep au Conseil du patrimoine religieux du Québec, afin de financer la réfection du bâtiment.

Toutefois, la SHGMI tient à préciser que même si elle considère qu’il serait de bon augure que la vocation du monument soit élargie afin d’en faire un monument commémoratif, cela ne veut pas dire qu’elle insiste pour que la dimension religieuse du monument soit totalement évacuée de façon à le rendre inadmissible aux subventions bénéficiant d’un taux supérieur pour les monuments religieux.

La Société d’histoire offre toute sa collaboration afin de trouver des solutions visant à assurer la restauration du monument et sa mise en valeur dans le futur.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top