- PUBLICITÉ -
La mission humanitaire des Zartistes

Johanne Bernatchez, directrice artistique de la troupe Les Zartistes. (Photo Claude Desjardins)

Photo Claude Desjardins La jeune Séphanie, en compagnie des membres de sa famille, son père, Denis Mayer, sa mère, Lucie Blais, sa sœur, Émilie et Brent, le conjoint de cette dernière. (Photo Claude Desjardins)

La mission humanitaire des Zartistes

Histoires de femmes 2

L’idée demeure toujours de vous divertir, la troupe de théâtre amateur Les Zartistes ne désire pas moins faire œuvre sociale et s’engage à verser la totalité des recettes de sa nouvelle production dans une tirelire qui servira à acheter une balançoire adaptée pour Stéphanie.

C’est ce que confirmait Johanne Bernatchez, directrice artistique de l’organisme basé à Oka, lors d’une conférence de presse annonçant la présentation, les 23 et 24 mars, à la salle des loisirs de la municipalité, de la comédie Histoires de femmes 2, une production qui fait écho, vous l’aurez deviné, à une pièce du même nom qui portait aussi la signature de Mme Bernatchez, en 2014.

Celle-ci, incidemment, est l’auteure principale de la troupe et signe la mise en scène des spectacles qu’elle présente depuis sa création, en 2008. «Quand j’écris, je vois les personnages dans ma tête. C’est donc difficile pour moi de confier la mise en scène à quelqu’un d’autre» , exprimait cette dernière en annonçant une comédie en quatre tableaux racontant l’histoire de huit femmes que le public apprendra à connaître à travers son quotidien et ses émotions.

On promet de vous faire rire, mais aussi de vous émouvoir et de vous faire réfléchir, grâce à ces personnages incarnés par François Gendron, Diane Côté, Lisette Goyer, Sylvie Paquette, Annabel St-Martin, Louise Fiset, Chantal Paré et Monique Chabot. Elles étaient d’ailleurs bien présentes dans l’assistance, lors de cette conférence de presse, costumées, maquillées et déjà en état de jeu. Manifestement, tout ce travail menant à l’étape finale de l’exercice public aura été teinté par le plaisir.

Pour Stéphanie

Fondée en 2008, donc, la troupe Les Zartistes est dûment inscrite à la Fédération Québécoise du Théâtre amateur et jouit depuis ce temps de l’appui de la municipalité d’Oka qui lui prête un local de répétition et un lieu pour l’entreposage des costumes et des accessoires.

Au fil des ans, la troupe a pu bonifier ses équipements scéniques (console d’éclairage, projecteur, système de son) et compte désormais, comme nous l’indiquions plus haut, donner un coup de pouce à des familles dans le besoin.

C’est ainsi que nous fut présentée Stéphanie, une jeune femme de 26 ans (elle n’en paraît pas la moitié), qui souffre d’encéphalopathie épileptogène, une maladie neurologique invalidante accompagnée d’épilepsie non contrôlée. «Cette maladie cause un retard de développement considérable, expliquait Lucie Blais, sa mère. En fait, Stéphanie est comme un bébé d’un an. Elle nous donne beaucoup d’amour et de câlins, mais elle est incapable d’exprimer ses besoins. Nous savons, par contre qu’elle adore se balancer. Avant, je pouvais aller au parc et l’asseoir sur moi, mais c’est devenu trop dangereux, autant pour elle que pour moi.»

Bien entendu, toute la famille de Stéphanie exprimait sa reconnaissance pour ce geste posé par les Zartistes. «Des balançoires adaptées pour Stéphanie, il n’y en a pas dans les parcs. On va lui offrir ce cadeau-là» , exprimait Johanne Bernatchez, en invitant le public à la Salle des loisirs sise au 174, rue Saint-Jean-Baptiste, à Oka, les 23 et 24 mars, à 19 h. Les billets sont en vente au coût de 10 $ (16 ans et plus) et l’on peut s’en procurer en écrivant à l’adresse leszartistes@hotmail.com, ou en téléphonant à Pub-Lions, l’un des commanditaires de la troupe, au 514 232-2827.

 

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top