- PUBLICITÉ -
La giboulée pour Lisa-Marie Jolin

L’auteure, compositrice et interprète Lisa-Marie Jolin, dans le cadre des Rendez-vous au coin du feu de la Maison Lachaîne.

La giboulée pour Lisa-Marie Jolin

Le ciel lui est littéralement tombé sur la tête, vendredi dernier, alors que Lisa-Marie Jolin chantait ses compositions devant un maigre auditoire, à la Maison Lachaîne.

Vous aurez deviné que c’était une proposition du Comité culturel de Ste-Thérèse qui n’aura intéressé qu’une vingtaine de personnes à peine, alors que l’on remplit habituellement la maisonnée avec un spectacle de cette qualité.

Mais la pluie en plein hiver à quelque chose de hautement rédhibitoire, que la musique n’a pu compenser que dans l’esprit des irréductibles des Rendez-vous au coin du feu.

Mais spectacle il y eut et, hormis quelques titres de Gainsbourg, Daniel Bélanger et Richard Desjardins, la pianiste nous faisait connaître une dizaine de ses concoctions qui sont toujours fort bien écrites.

La voix est franche et le piano toujours bien utilisé, ses chansons sont finement taillées et l’on a même eu droit à un bon riff de blues de la part du guitariste.

Il n’y a pas vraiment de défauts dans ce que fait Lisa-Marie Jolin, mais on n’y entend pas non plus cette chanson forte sur des musiques accrocheuses susceptiblesde  se faire entendre à la radio.

L’accompagnateur à la guitare était vraiment très bon et l’auditoire s’est délecté des titres de la jeune femme. Mais il faut dire qu’il s’agit d’un auditoire assez âgé et vraiment pas représentatif des parts de marché. On les en félicite d’ailleurs.

Sachez que le Comité culturel présentera encore quatre spectacles dans la maison sise à l’angle des rues Blainville et de l’Église et que vous pouvez vous procurer les billets à l’avance auprès d’Odyscène, en composant le 450-434-4006.

Isabelle Héroux, le 26 février

Ce sera un dimanche en matinée, le 26 février, alors que l’on ouvrira les portes d’avance pour le concert de 11 h donné par une guitariste classique, avec poésie en supplément. Il s’agit d’une prestation à haute teneur romantique.

La Cigale, le 1er avril

Il s’agit d’un trio d’allégeance baroque qui explore avec audace le répertoire musical de la Renaissance. La Cigale est un ensemble à géométrie variable, mais leurs concerts sont toujours très relevés et absolument fascinants.

Anne Bisson, le 24 février

Dans la série Au coin du feu, Anne Bisson viendra chanter ses dernières compositions jazz. La chanteuse et pianiste sera accompagnée de Normand Guilbault, à la contrebasse, ainsi que du maître, Paul Brochu, à la batterie.

Catherine Audet, le 30 mars

C’est du soleil avant l’été et de la chaleur en rythmique, eet si ce n’était que pour l’effet thérapeutique, déjà Catherine Audet s’avérerait un bénéfice que nous saurions vous conseiller. Accompagnée de trois musiciens, la percussionniste et chanteuse vous transportera ailleurs que dans la gadoue de la fin du mois de mars.

C’est donc navrant que Lisa-Marie Jolin n’ait pas eu droit à un plein auditoire, vendredi dernier, mais cette formule toute simple des Rendez-vous au coin du feu permettait tout de même une prestation intimiste que les spectateurs ont beaucoup appréciée.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top