- PUBLICITÉ -
Juste pour rire à Sacré-Cœur

Mariana Mazza était notre révélation de la soirée Juste pour rire.

Juste pour rire à Sacré-Cœur

La soirée Juste pour rire est animée par Neev Bensimhon et le musicien humoriste reçoit deux comiques de la relève et une tête d’affiche par mois. La première avait lieu jeudi dernier à l’église Sacré-Cœur, en mode decrescendo.

Mariana Mazza a la génétique pour être intense. Née québécoise d’un père uruguayen et d’une mère libanaise, ses grands-parents sont italiens et brésilien, avec un beau-père québécois. Le plus drôle c’est qu’on a vraiment l’impression, dans le ton et l’urgence de son discours, que la fille est présentement otage dans sa propre famille.

Et cet emprisonnement culturel est audible jusque dans son accent dont les hautes sont presque franchouillardes et les basses dignes du terroir de la Beauce.

L’humoriste n’a que 22 ans et certes beaucoup de chemin à faire, mais son personnage marche à fond avec le public et cette fille a un imaginaire fertile.

L’autre invité de Neev Bensimhon était un groupe très singulier appelé Triptoniks. Ils sont bruiteurs et mimes à la fois et à trois, ils peuvent vous amener en avion jusqu’à Jurassic Park autant par les sons qu’en vertu de leur composition d’un tyrannosaure.

La démonstration est absolument fascinante pendant les quelques minutes que durait leur prestation, mais il reste à savoir si la formule pourrait tenir tout un spectacle. Question de scénarisation, assurément.

Les deux premières parties nous convainquaient de la nécessité d’avoir un personnage en humour, sinon une particularité qui caractérise l’humoriste. Le plat principal est d’ailleurs resté tiède par manque de l’un et de l’autre.

Pierre Bruneau Rivard est à peine plus dynamique que le Pierre Bruneau des nouvelles. Son personnage du gars ordinaire est trop générique, absolument dénué d’intérêt. Les blagues sont pas si mal et sans doute qu’une belle carrière de scripteur est en perspective.

Remarquez que c’est tout ça, la formule de ces jeudis Juste pour rire, puisqu’à 15 $ pour un animateur et trois humoristes, sinon un groupe d’humoristes, alors il faut être prêt à faire le tri.

Mais la soirée demeure toujours très jouissive et retenons surtout le nom de Mariana Mazza, parce que Lise Dion et Cathy Gauthier ont désormais de la compagnie sur les planches.

Neev Bensimhon réitère l’invitation Juste pour rire, le jeudi 12 décembre. L’église Sacré-Cœur est sise à l’angle de la rue Blainville et de la route 117.

Sachez que des humoristes plus connus peuvent tout aussi bien s’amener, quoique François Bellefeuille sera dans la même salle, les 14 et 15 novembre, pour tester du matériel, tout comme Emmanuel Bilodeau, les 22 et 23 novembre.

Notez qu’il en coûte 24,75 $ pour le spectacle d’Emmanuel Bilodeau qui est en rodage depuis un an, ainsi que 26,75 $ pour voir François Bellefeuille dans cette nouvelle formule de préspectacle.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top