- PUBLICITÉ -
«J’te laisse le soin de t’adapter»

«J’te laisse le soin de t’adapter»

C’est tout en acoustique et avec le bassiste Philippe Morissette que Pascale Picard se présentait sous le chapiteau des Jeudis Show. Mais, voyez‑vous, la basse ne passait pas la console de son et le musicien a dû se rabattre sur la guitare, sous les judicieux conseils de la chanteuse: «J’te laisse le soin de t’adapter.»

C’était tout à fait à la bonne franquette comme vous le voyez et la foule, qui débordait le chapiteau du parc Blainville, avait déjà adopté la jeune chanteuse avant même qu’elle ne joue ses premiers riffs et qu’elle ne chante sa première toune.

Pascale Picard a un timbre de voix unique et ses motifs à la guitare sont toujours très accrocheurs. Les rythmes sont variés et les structures musicales s’avèrent inventives mais pourtant toutes simples, et ça donne une magie qui marche à chaque tour.

Il faut dire que la personnalité de Pascale Picard est tout aussi unique que son talent, simplement par sa spontanéité avec un public qui se reconnaît en elle comme dans ses chansons souvent écrites à la première personne. C’était Me, myself and us sous le chapiteau.

Un mot sur cette formule itinérante des Jeudis Show. Pascale Picard aurait attiré une foule de plus de trois cents personnes aux Beaux Lundis de Boisbriand comme sur la Place du Village, à Sainte‑Thérèse.

Mais la formule blainvilloise ne permet pas de telles foules à cause du chapiteau et elle atomise sa clientèle toujours essaimée selon le point de rencontre hebdomadaire.

Et, puisqu’il ne pleuvait plus, sans doute eût‑il été heureux d’ouvrir davantage les pans du chapiteau. La chanteuse en aurait été la première bénéficiaire et la foule débordante aurait sans doute applaudi à l’initiative.

Cette idée d’une visite des parcs municipaux tourne quelque peu à vide du fait que peu de gens la suivent et que la clientèle semble nouvelle à chaque jeudi. Le prochain spectacle aura lieu au parc Marc-Aurèle-Fortin, que l’on rejoint par la rue Maurice-Cullen via la 104e Avenue Est, et il mettra en scène l’ensemble vocal Qu4rtz.

Puis on se déplacera au parc Maurice-Tessier, ce dernier est sis au 943, rue de la Mairie, pour y entendre du Cabrel chanté par Marie-Chantal Toupin, Mélanie Renaud et Ariane Brunet.

N’apportez votre chaise qu’en cas de débordement du chapiteau et munissez-vous surtout d’un bon GPS. Rappelons, en terminant, que la 27e édition de Blainville en fête aura lieu du 15 au 18 août, avec Les Trois Accords comme artistes principaux le samedi; ce sera dans la partie nord du parc Maurice-Tessier, tout près de l’aréna.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top